Et si vous faisiez un bilan de compétences ?

Votre carrière professionnelle vous préoccupe? Que diriez-vous de faire un bilan de compétences? Savez-vous en quoi ça consiste? Y avez-vous droit ?

En activité ou à la recherche d’un emploi, vous vous posez des questions et cela peut être tout à fait normal. Vous doutez de vos compétences, de vos aptitudes... Bref vous ne savez plus très bien où vous en êtes. Et bien sachez que grâce au bilan de compétences, il est possible de redéfinir ses objectifs et de se remettre en selle.

Comment se déroule le bilan de compétences?

Il se déroule en 3 phases.

La première phase est celle dite préliminaire. Le prestataire vous informe sur son déroulement, ses modalités et ses objectifs. Il s’agit de faire le point sur vos besoins, vos attentes, vos désirs.

La deuxième phase est celle dite d’investigation. C’est celle du bilan proprement dit. D’abord vous faites le point sur votre parcours professionnel. Vous analysez vos compétences, vos aptitudes. Vous définissez vos centres d’intérêts, vos goûts, votre caractère. Ensuite vous faites une enquête auprès des professionnels du secteur vers lequel vous souhaiteriez vous diriger. Et vous analyser la pertinence des emplois visés par rapport au marché du travail.

La troisième phase est celle de la synthèse. Vous faites le point sur la faisabilité du projet et avec le prestataire vous établissez un plan d’action. Il s’agit alors de préciser les besoins en formation pour une évolution, voire un changement de métier.

Qui y a droit?

Le salarié en CDI qui justifie d’au moins cinq années d’activité dont 12 mois dans l’entreprise, a droit d’effectuer un bilan de compétences pris en charge par le fonds de gestion des congés individuels de formation (Fongecif) ou par un organisme paritaire collecteur agrée (OPCA) au titre du droit individuel de formation (Dif) ou d’un congé bilan.

Le salarié en CDD qui justifie de 24 mois de travail consécutif ou non au cours des cinq dernières années et de quatre mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois.

Le demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et qui dans le cadre du Plan d’aide retour à l’emploi (Pare) peut demander à effectuer un bilan.

Comment en faire la demande?

Le bilan de compétences peut s’effectuer sur son temps de travail ou en dehors. La demande doit en être faite à l’employeur au maximum 60 jours avant. Il dure 24 heures répartis sur plusieurs mois à raison généralement d’une heure par semaine.

Les demandeurs d’emploi ne peuvent prétendre qu’à un bilan d’une durée de 8 heures.

Au final même si le bilan de compétences n’amorce pas un véritable changement, il est toujours utile ne serait-ce par qu’il permet d’être sûr que l’on s’épanouit dans son emploi et apporte toujours un plus en terme de connaissance de soi.

Sur le même sujet