Faire face à un conflit

Au bureau, en famille, entre amis, un simple désaccord peut vite tourner à l'orage. Quelques astuces pour adopter une attitude positive.
Advertisement

Face à un conflit, adopter une attitude positive, c'est d'abord être à l'écoute de ses émotions. Cela permet d'en cerner la source , de les connaître et donc de les maitriser. La colère est souvent au rendez vous. Elle est la marque de la défense du territoire quand celui ci est envahi par l'autre. La peur peut l'accompagner quand le danger est ressenti comme une menace pour son intégrité. Apprendre à reconnaître la naissance de cette peur, c'est en barrer l'évolution tout en l'acceptant. C'est déjà désamorcer le conflit.

Sortir du système

Pour faire face à un conflit et adopter une attitude positive, il suffit de sortir du système. C'est le propre de la créativité. Elle peut se référer à la théorie des ensembles. Cette théorie mathématique crée par Cantor postule qu'un ensemble est toujours représenté par des objets distincts avec une propriété commune. La position de A est différente de B mais A et B se rejoignent sur certains point par là même qu'ils conversent. Si A et B restent dans le cercle , A n'a pas d'autre solution que de s'opposer, tenter d'inclure son adversaire ,voir de se soumettre en créant une réunion parfaite. Sortir du cercle, c'est révolutionner sa position et ainsi produire le changement nécessaire à la résolution du conflit.

Repérer sa position

Pour faire face à un conflit et adopter une attitude positive il suffit de repérer sa position. L'analyse transactionnelle, théorie de la personnalité postule que chaque interlocuteur occupe une position face à un autre. Chacun peut se positionner en victime ou en persécuteur. De même chacun induit chez l'autre un type de comportement attendu ou non. La solution pour résoudre le conflit est de repérer sa position en établissant clairement les besoins et la demande de l'autre ainsi que la sienne propre. Cette position une fois clarifiée permet d'adopter une attitude adéquate qui vise au dépassement du malentendu.

Reformuler les paroles de son adversaire

Faire face à un conflit et adopter une attitude positive, c'est reformuler les paroles de son adversaire. La reformulation, concept défini par Carl Rogers, célèbre psychologue vise à répéter les derniers mots de son interlocuteur afin de lui montrer qu'on l'a entendu. Cette attitude permet d'apaiser son adversaire et de désamorcer un conflit. Il prend conscience que son territoire n'est pas menacé et qu'il garde son intégrité.

Imiter

Faire face à un conflit et adopter une attitude positive, c'est imiter ceux qui ont résolu le problème avant soi. Ce principe est à la base même de la programmation neuro-linguistique (PNL) qui préconise d'adopter une stratégie gagnante pour aboutir au succès. Des personnes qui ont fait l'expérience d'un conflit identique ont utilisé un ensemble d'outils pour s'en sortir. En calquant leur démarche et en changeant ses représentations on peut aboutir au même résultat.

Faire face à un conflit et adopter une attitude positive, c'est toujours être à l'écoute de soi et de l'autre. Ceci nécessite d'avoir un peu de sensibilité pour dépasser un point de vue égocentrique ou dogmatique tout en gardant ses idées. L'école de la vie devient alors la meilleure école pour acquérir l'expérience d'une bonne harmonie entre les personnes.

Advertisement