Locataires : Travaux immobiliers et réparations, qui finance ?

Vous voulez faire quelques travaux immobiliers ou réparations. Attention si le propriétaire peut en exiger certains de vous, d'autres sont à sa charge
14

Certains travaux immobiliers sont récurrents. C’est le cas des papiers peints, moquette, peinture. En tant que locataire vous devez assurer leur entretien. Mais au bout de 14 ans et après une usure normal le propriétaire a l’obligation de les raffraichir. En revanche, vous avez, si vous le souhaitez l’entière liberté de les changer dans des matières et coloris à votre goût. Le propriétaire ne peut s’y opposer sauf à vous demander de tout repeindre en blanc à la fin du bail à vos frais.

Travaux immobiliers et réparations

Pour les travaux immobiliers comprenant des réparations là aussi les choses sont claires. Toujours dans le cadre de l’entretien normal du logement le locataire doit changer les fusibles, tuyaux de gaz usagés, réparer les joints et les mastics, effectuer le ramonage. Sachez que le propriétaire a en revanche le devoir de changer la robinetterie, les sanitaires usagés, la chaudière défectueuse ou le ballon d’eau chaude.

Travaux immobiliers et gros oeuvre

Pour les travaux immobiliers on dit que le propriétaire a la charge du clos et du couvert. C'est-à-dire qu’il est responsable de la couverture, des fenêtres, des portes. Mais en plus il est responsable de la structure et du gros oeuvre.Si bien que le locataire doit absolument demander l’autorisation pour des travaux de transformation sous peine de se voir exposé à des poursuites. C’est le cas par exemple de la suppression d’une cloison, de l’aménagement d’une chambre dans un grenier, de l’installation d’une cheminée, de la transformation d’une cuisine en salle de bain…Parfois c’est même à la copropriété de donner son accord dans le cas par exemple de la création d’une véranda.

Travaux immobiliers et performance énergétique

Avec le souci actuel pour une performance énergétique optimal dû à l’obligation de fournir un diagnostic immobilier à chaque location, le propriétaire peut envisager des travaux d’économies d’énergie. Depuis 2009 le propriétaire a le droit de demander au locataire une participation financière à ces travaux. En effet on considère généralement qu'ils permettent au locataire de faire par la suite des économies d'énergie et lui profitent donc directement.

Afin de réaliser au mieux vos travaux immobiliers et réparations il est indispensable de bien faire la différence entre les travaux incombant au propriétaire et les autres. Il faut savoir aussi que le locataire peut être sanctionné sévèrement pour certains travaux effectués sans autorisation .Ou encore ne pas être rembourser pour des travaux du ressort du propriétaire.

Sur le même sujet