Quel aide pour financer les travaux dans votre logement ?

Vous êtes propriétaires et vous souhaitez faire des travaux dans votre logement ? Zoum sur les aides financières disponibles
13

L’agence nationale d’amélioration de l’habitat ( ANAH ) accorde des aides aux propriétaires pour des travaux d’amélioration de l’habitat. Ces subventions sont accordées pour des travaux de remise aux normes, des travaux d’amélioration énergétique et d’adaptation du logement aux personnes âgées et handicapées. Ainsi sont subventionnables les installations électriques, le chauffage, la mise en place de cloisons, la pose d’élévateur, de barres d’appui… Si vous souhaitez faire des travaux d’extension de votre logement l’ANAH peut aussi en prendre en charge une partie .Toutes ces aides sont conditionnées par les ressources dans un plafond de 20 000 euros. Dans certains départements et régions, elles peuvent êtes complétées par les subventions des conseils généraux et régionaux. Adressez vous au Pact de votre ville pour faire une demande.

Les aides des caisses de retraites pour financer des travaux

Les caisses de retraite accordent des subventions pour financer des travaux d’amélioration de l’habitat. La caisse d’assurance nationale vieillesse ( CNAV ), le régime social des indépendants( RSI ) l’association pour le régime de retraite complémentaire des salariés ( Arcoo ), l’association générale de retraite complémentaire des cadres ( Agirc ), en font partis. Ils proposent aux retraités des aides pour rénover un logement vétuste ou aménager leur habitation liée à une perte d’autonomie. Les financements peuvent aller jusqu’à 65 pour cent du montant des travaux et sont accordés suivant les conditions de ressources.

Les prêts à taux zéro

Pour aider à financer des travaux de rénovation thermique et énergétique, l’état a mis en place l’éco prêt à taux zéros. Les intérêts sont nuls. Ainsi l’isolation thermique des fenêtres, l’installation de pompes à chaleur, de chauffe eau solaires la pose de fenêtre donnent droit à ce type de prêt. Le financement peut aller jusqu’à 30 000 euros avec une durée maximale de remboursement de dix ans. Le prêt à taux zéro son grand frère permet de financer quand à lui des travaux concernant la transformation d’un local en habitation.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est un coup de pouce de l’état pour financer essentiellement des travaux d’amélioration énergétique. Propriétaire, il vous permet de déduire sur le paiement de l’impôt sur les revenus une partie des dépenses dans la limite de 8000 euros. La mise en place de chaudières à condensation, l’isolation thermique de fenêtres, la pose de fenêtres neuves, de pompe à chaleur, de chauffe eau solaire donnent droit à ce type de crédit d’impôt. Un crédit d’impôt aussi peut êtes accordé dans la limite de 5000 euros pour l’installation pour les personnes âgées ou handicapés telles que les barres d’appui, les élévateurs, sols antidérapant…

De nombreuses aides pour des travaux dans votre logement peuvent ainsi vous êtes accordés si vous être propriétaire. N’hésitez pas à les solliciter. Pour répondre à un simple besoin ou pour améliorer votre habitation, ces travaux vous permettront dans tous les cas de donner une plus value à votre bien.

Sur le même sujet