L'individualisme dans le couple

Nous vivons actuellement dans une société qui privilégie l'individualisme, ce qui se répercute sur le mode de fonctionnement des couples.
118

Qu’est ce que l’individualisme? Dans la société d’aujourd’hui, l’individualisme correspond à une organisation sociale mettant de l’avant l’individu et ses aspirations personnelles en première ligne dans la communauté sociale.

Dans un sens plus psychologique, ceci correspond à la tendance des individus à agir dans le but d’atteindre le bien être personnel. Dans ce type de comportements, l’autre est un "outil" permettant l’atteinte du bonheur.

Les répercussions sur le couple

De plus en plus de personnes appliquent ce mode d’organisation sociale dans leur relation amoureuse. Le couple n’est alors plus composé de deux personnes et ne forme plus de nous puisque le principal but est de se satisfaire soi-même.

Ce mode de fonctionnement nous entraîne à n’accepter aucune frustration ou refus de la part de l’autre. La patience, nécessaire et essentielle dans le couple, devient problématique. Dans la majorité des cas, la faute est constamment rejetée sur l’autre, sans remise en question de soi même. Un certain égoïsme s’installe et empêche la communication et la compréhension dont le couple a besoin pour s’épanouir.

Cette manière de vivre le couple est indéniablement le reflet de tout cet individualisme, véhiculé par les informations, les magazines et productions cinématographiques.

Le couple d’aujourd’hui en crise

Nous constatons que le taux de séparation et de divorce est en hausse depuis plusieurs années. Le couple est englouti dans un mode de pensée restreint qui empêche d’aimer, de partager et se laisser aller.

Contrairement au couple d’autrefois, le couple d’aujourd’hui n’est plus institutionnel mais émotionnel. Ce besoin d’accomplissement individuel entraine les individus à mener un combat pour être épanouis, même s’il faut être heureux au dépend du bonheur de l’autre.

Dans la société actuelle, l'individu est tellement en quête d’indépendance, d’autonomie et d’épanouissement personnel qu’il en oublie l’autre. Loin de là l’idée d’être totalement dépendant de son conjoint. Cependant, en considérant que 1+1=3, il est possible d’être épanoui à la fois seul et dans sa relation. Évidemment, chaque personne a besoin de s’épanouir et de vivre pour elle-même mais il ne faut pas oublier la 3e entité: le couple et son bien-être.

Il n’y a pas de mode de fonctionnement miracle ou de couple auquel on peut se référer pour construire le sien. Le tout est simplement de ne pas s’engouffrer dans un modèle trop individualiste. Les chiffres et opinions tendent à faire penser que l’individualisme social projeté sur le couple est l'une des causes du déclin du couple dans nos sociétés.

Sur le même sujet