SOPHIE ARRIGHI

Publié dans : Les articles Maison & Décoration de Sophie Arrighi

Comment cultiver des salades en pot sur balcons et terrasses

Apprenez à cultiver des salades en pots sur votre balcon : tous les conseils pour obtenir des salades savoureuses et variées.

Il n’est pas nécessaire de posséder un jardin pour pouvoir manger des fruits et légumes que vous aurez cultivés vous-même. Bien au contraire, il existe de nombreuses techniques et astuces qui vous permettront de déguster de savoureux végétaux que vous aurez fait pousser dans des pots. La star de ces végétaux, facile à cultiver et rapide à consommer est incontestablement la salade.

Quelles essences choisir ?

Rendez-vous sur le site d’un pépiniériste en ligne. Il vous suffira de cinq minutes pour vous rendre compte que l’offre de graines ou de petits plants de salade est extrêmement variée lorsque la période de plantation arrive. Dans ce contexte, comment faire votre choix ?

Fiez-vous à vos goûts ! La roquette, la romaine et la frisée seront réservées à ceux aimant les saveurs corsées. La laitue, la batavia et la feuille de chêne conviendront à ceux aimant la fraicheur et la douceur. Pour plus de fantaisie, cultivez de la lollo rouge, de la trévisane, ou encore du mesclun.

Enfin, variez les plaisirs ! N’hésitez pas à acheter plusieurs paquets de graines. Elles se conservent pendant plusieurs années, pourvu que vous les enfermiez hermétiquement. Ainsi, vous pourrez tester et découvrir de nouvelles saveurs, cultivées naturellement et cueillies le jour même de la consommation.

Installation et culture

Pour obtenir de belles salades, craquantes et savoureuses à souhait, trois facteurs seront essentiels : une belle exposition ensoleillée, un substrat riche en nutriments et suffisant en quantité et enfin, un bon arrosage.

Un bon ensoleillement est essentiel pour garantir une bonne croissance de la salade. Par manque d’ensoleillement, vos semis fileront et votre campagne de plantation sera ratée. Si vous achetez des plants de 3 à 4 feuilles et que vous les placez dans une zone insuffisamment exposée, ils auront tendance à croitre démesurément pour chercher le soleil. Vous obtiendrez ainsi une tige imposante avec de petites feuilles éparses… rien avoir avec la belle salade que vous attendiez !

Puisque vous cultivez vos salades en pots, vous avez le choix dans la sélection de la terre. Utilisez à la plantation un terreau enrichi d’un engrais biologique, puis, tout au long de la période de développement, envisagez un apport en nutriments naturels. Vous trouverez chez tous les bons pépiniéristes une sélection de produits biologiques qui vous permettront de faire de la culture vertueuse. Plantez une salade par pot de 30 cm de diamètre. Ainsi, vous serez assuré d’offrir assez de substrat à votre plant.

Enfin, assurez-vous d’arroser vos salades chaque jour en période chaude. Favorisez les arrosages en fin de journée. Dans les régions du Sud, il sera parfois nécessaire de prévoir un arrosage supplémentaire. Dans ce cas, effectuez-le tôt le matin et évitez de mouiller votre plant pour ne pas créer d’effet loupe avec le soleil qui risquerait d’altérer la qualité de vos feuilles.

Récolte

Récoltez vos salades lorsqu’elles atteignent une taille raisonnable. N’attendez pas la formation de la tige centrale pourvue de fleurs. À ce stade-là, les feuilles auront changé de saveur et seront devenues plus dures et amères.

Concernant le mesclun, assurez-vous de ramasser vos jeunes pousses au bon moment. Vous risqueriez, en les laissant trop longtemps, d’obtenir des tiges trop fermes et difficiles à mâcher.

La culture en pot : un allié précieux dans la culture de vos salades.

La culture en pots permet, d’une manière générale, d’isoler du sol les plants les plus fragiles, ou ceux craignant tel ou tel type de nuisibles. En utilisant ce mode de culture pour vos salades, surtout si vous travaillez sur un balcon ou une terrasse, vous éliminerez du même coup l’ennemi numéro 1 de ce type de végétal à feuilles : la limace.

Concernant les parasites, vous serez majoritairement confrontés à la présence de pucerons. Attention, ne sous-estimez pas leur occurrence. Même si vous démarrez vos plants en partant de la graine, vous pouvez tout de même rapporter des pucerons avec des plantes achetées par ailleurs (fleurs…) et placées sur le même balcon ou terrasse. Heureusement, il existe d’excellents traitements biologiques vendus chez pratiquement tous les pépiniéristes en ligne. Il s’agit de gélules à insérer dans la terre qui libèreront pendant 30 jours un élément naturel qui éradiquera votre problème des pucerons (en une semaine, les résultats sont déjà visibles. En 15 jours, il est possible de constater la disparition des parasites sur un plan infesté).

La culture en pot vous permettra de calibrer au mieux ce type de traitement, car le principe actif restera dans la terre et ne sera pas lessivé par les eaux d’un arrosage abondant au jardin.

À propos de l'auteur

SOPHIE ARRIGHI

Ancienne doctorante en Archéologie puis assistante chef de produits et chargée
  • 9

    Articles
  • 4

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!