Comment cultiver des tomates en pot sur balcons et terrasses

Apprenez à cultiver des tomates en pots sur votre balcon : tous les conseils pour obtenir de belles et grosses tomates.
958

Si la culture des tomates sur un balcon se solde quasiment toujours par la production de fruits miniatures, c'est bien souvent parce que les plants ne sont pas mis dans les conditions optimales pour se développer au maximum de leur potentiel. Cependant, même sur un balcon avec une culture en pots, ceci n'est pas une fatalité. Voici quelques conseils faciles à mettre en œuvre afin de réussir la culture de tomates de gros calibre sur votre balcon.

L'exposition

Le soleil est essentiel dans la culture des tomates car il permettra une bonne croissance du plant ainsi qu'une maturation rapide du fruit. Vous devrez donc sélectionner un espace particulièrement bien exposé au soleil et si possible à l'abri du vent.

Si votre balcon est exposé au vent, pas de panique: vous pourrez tout de même cultiver vos tomates. Cependant, il vous faudra alors disposer d'un système de tuteurage suffisamment haut et solide afin d'éviter que vos plants ne se couchent et ne cassent.

Pour cela, évitez les tortillons en métal en vogue ces dernières années, et préférez la confection d'un trépied assez large avec trois bambous hauts liés en leur sommet et installés autour du pied. Vous pourrez ainsi attacher les tiges au fur et à mesure de la croissance de votre plant. Prenez garde à planter profondément ces tuteurs afin qu'ils ne se couchent pas par jour de grand vent.

L'installation

Pour obtenir des tomates d'un calibre honorable, il faudra que votre plant soit disposé dans des conditions idéales pour sa croissance. Un pot rond de 30 cm de diamètre ne permettra pas le plein développement de votre plant de tomates et, à la manière des bonzaïs, celui-ci se miniaturisera, produisant ainsi des tomates de petit calibre.

Si votre rêve est de produire des cœurs de bœuf sur votre balcon, il vous faudra fournir au plant un bac de terre assez grand et assez profond afin de permettre un plein développement du système racinaire. Si les techniques de cultures en carré préconisent une parcelle de 40 cm de côté par plant de tomate, il semble plus judicieux d'installer votre pied dans un bac de 50 cm de côté avec une profondeur d'au moins 35 cm.

Installez votre plant au centre du carré, dans du terreau horticole frais disposé sur une couche de drainage. Utilisez pour cela de petits cailloux de rivière, des brisures de pot en terre cuite, des billes d'argile, ou pourquoi pas, des copeaux de coco. Le plus important est de s'assurer que l'eau en excès ne stagnera pas dans le bac, ce qui risquerait de faire pourrir les racines.

La culture

La tomate est un fruit particulièrement gourmand en eau. Pour cette raison, il faudra vous assurer d'apporter suffisamment d'eau à vos plants, surtout durant les grosses chaleurs. En été, au plus fort de la saison, vous devrez parfois pratiquer un double arrosage, matin et soir.

Afin de favoriser la fructification, il vous faudra contrôler la prolifération des feuilles. En effet, plus le plant sera fourni, plus la sève aura à se répartir, ce qui défavorisera les fruits à un moment ou à un autre. Éliminez systématiquement les rejetons partant du pied du plant. Connus sous le nom de "gourmands", ces pousses prolifèreront très vite pour créer un réseau parallèle qui pénalisera votre réseau principal.

Vous remarquerez que parfois entre les branches à feuilles et la tige principale, de nouvelles tiges feront leur apparition. Il vous faudra là encore vous débarrasser de ces gourmands secondaires afin de privilégier la fructification.

Comme vos plants ne sont pas installés en pleine terre, le substrat les accueillant s'appauvrira assez vite. Il vous faudra donc procéder à un apport en engrais, de préférence biologique, à mi-parcours. Ceci permettra à la fois de conserver la vigueur du plant, et d'empêcher la formation de certaines maladies dues à un épuisement des ressources (nécrose apicale...).

Si vous souhaitez produire des tomates avec un goût sucré prononcé (notamment pour les variétés allongées) vous pourrez utiliser l'astuce des morceaux de sucre. Une semaine avant votre récolte, coupez une bouteille d'eau en deux et plantez-le côté du goulot dans la terre. Ajoutez 2 à 3 morceaux de sucre dans le contenant et pratiquez vos arrosage en remplissant exclusivement la demi-bouteille. Le sucre sera progressivement instillé dans l'eau et nourrira votre plant afin de produire des fruits au goût sucré et savoureux.

Les bénéfices de la culture en pots

L'avantage de cette culture en pot est que vos plants seront moins sujets aux maladies, sauf celles résultant d'un défaut d'arrosage, en raison de leur éloignement par rapport aux espaces naturels. Sur une terrasse en étage, vous obtiendrez très facilement de très belles récoltes. A charge pour vous de planter des variétés différentes afin d'apporter de la diversité dans vos assiettes.

Sources

  • " Les tomates qui ont du goût : Comment les choisir et les cultiver facilement " de Victor Renaud et Michel Lis, édité chez Eugen Ulmer Editions en 2006.
  • " L'art du potager en carrés " de Eric Prédine et Jean-Paul Collaert, édité chez Edisud en 2005.

Sur le même sujet