En quoi le gras est-il bon pour la santé?

Le gras est synonyme de surpoids. Pourtant, il a un intérêt nutritionnel incontestable. Quelles sont les bonnes et les mauvaises graisses?

Les lipides sont des constituants très énergétiques. Un gramme de lipides libère 38kJ. Leurs actions permettent de maintenir le corps à 37°C. Trois atomes les constituent : carbone, hydrogène et oxygène.

  • Les acides gras saturés :

  • Les acides gras mono-insaturés :

  • Les acides gras poly-insaturés :

Pourquoi le gras a-t-il mauvaise réputation?

Les habitudes alimentaires occidentales favorisent la consommation d'acides gras saturés au détriment des deux autres types d'acides gras. Il est souhaitable d'avoir un apport équilibré entre les trois. Il est également préférable de privilégier les graisses crues aux graisses cuites. Dans tous les cas, il faut bannir les aliments fumés ou noircis par la cuisson. Exemple : la viande cuite au barbecue et léchée par les flammes est à proscrire.

Les corps gras sont en partie responsables de l'augmentation de l'obésité, du diabète et des maladies cardiovasculaires. Le plus difficile est de détecter la graisse cachée dans l'alimentation : chocolat, fromages, charcuterie, pâtisserie, et tout particulièrement les biscuits salés pour l'apéritif sont une source importante de graisses cachées. Les fast-foods proposent également un large éventail de produits gras. Exemple : le Big Mac (204g) contient 33% de matière grasse et 563 calories pour 100g.

Pourquoi a-t-on besoin de consommer des graisses?

Les graisses sont indispensables au bon développement du cerveau du bébé et de l'enfant. Les lipides constituent 60% du poids du cerveau humain. Les acides gras essentiels ont un rôle majeur dans la formation du système nerveux central. Pendant la grossesse, il faut donc continuer à manger des produits contenant des acides gras de manière équilibré. Les acides gras essentiels ont également un rôle primordial sur la vision, la reproduction, la coagulation sanguine et permettent de stimuler le système immunitaire. Ils ont aussi une action anti-inflammatoire.

Pour être en bonne santé, il faut donc consommer des graisses, sans excès, de préférence d'origine végétale comme l'huile d'olive. Recommandé pour le coeur, l'huile d'olive est riche en acide oléique, acides gras mono-insaturés (75%) et pauvre en acides gras saturés (14%). L'acide oléique diminue le taux de cholestérol.

Sources :

'' Top'Fiches : Biologie, Nutrition & alimentation, Microbiologie '', chez Hachette, 2009.

'' Dictionnaire de diététique et de nutrition '', Dr Pierre Dukan, le livre de poche, 2011.

Sur le même sujet