Pourquoi a-t-on des gaz intestinaux ?

Gaz intestinaux, flatulences ou ballonnements : d'où viennent-ils et comment les éviter ?
768

Bien que nous soyons tous concernés par l'émission de gaz intestinaux, nous ne sommes pas tous égaux devant ces petits désagréments, qui peuvent parfois devenir gênants, voire douloureux. Le volume des gaz intestinaux varie selon le contenu de l'alimentation, de son assimilation, mais aussi de la façon de manger.

Comment se forment les gaz intestinaux ?

Les gaz que l'on produit sont essentiellement du dioxyde de carbone (CO2), de l'hydrogène (H2), et en moindre quantité du méthane (CH4). Ils se forment pendant la digestion et résultent de l'action des bactéries dans le côlon sur les hydrates de carbone et les protéines qui n'ont pas pu être assimilés dans l'estomac.

Le processus de fermentation n'est pas la seule cause de ces gaz. Le fait de manger trop rapidement, ou d'avoir une mauvaise dentition sont des sources supplémentaires de formation de gaz intestinaux.

Lorsque l'on avale trop d'air en mangeant, le volume de l'air non dégluti passe dans l'estomac, puis dans l'intestin, d'où une sensation de ballonnement. C'est pourquoi il est conseillé de ne pas s'allonger pour une sieste ou se coucher le soir tout de suite après un repas. Dans cette position, l'air avalé ne peut plus être régurgité sous forme d'éructations, ce qui augmente l'émission de gaz.

Une mauvaise dentition est également une source de problèmes intestinaux. La mastication est alors insuffisante, et les aliments ne sont pas absorbés correctement. Par ailleurs, ce manque de mastication est aussi une cause d'augmentation du taux de cholestérol et d'une prise de poids. En effet, la mastication entraîne un effet de satiété.

Les aliments contenant des quantités suffisamment importantes d'hydrates de carbone non-absorbables tels que les sucres, les fibres et l'amidon. Selon les intolérances plus ou moins grandes de chacun, les aliments suivants sont responsables de l'augmentation des gaz intestinaux.

Quels aliments contribuent le plus à la formation de gaz intestinaux ?

  • les pois
  • les haricots
  • le chou
  • les oignons
  • les boissons gazeuses
  • le chewing-gum
  • les fritures
  • les aliments contenant du lactose
  • les fruits secs

Comment diminuer les gaz intestinaux ?

- Manger lentement pour éviter d'avaler de l'air.

- Mâcher correctement avant d'avaler. Une bonne mastication est primordiale.

- Diminuer les aliments générateurs de gaz, sans les supprimer complètement, car certains sont par ailleurs bénéfiques pour notre santé. En effet, par exemple, les fibres améliorent le transit intestinal et le chou est riche en vitamine C. Si vous avez une intolérance au lactose, il est conseillé de manger de préférence des produits laitiers, tels que yaourts maison et fromage à pâte dure, et d'éviter la charcuterie.

Si malgré tout, les flatulences restent importantes et s'accompagnent de douleurs abdominales de façon régulière, mieux vaut consulter un médecin.

Sur le même sujet