À bas les mauvais parents!

Certains parents ne savent pas encourager leur progéniture. Ils ont une mauvaise influence sur leur développement, une influence toxique.
39

Les parents toxiques, ça vous détruit une vie. Les parents toxiques, ce sont les parents qui ne sont pas des parents: des parents tout le temps négatifs à l’égard de leur enfant, voire pire des parents violents ou incestueux. Il ne suffit pas d’en arriver à ces extrêmes pour être un parent toxique, il suffit de ne pas encourager sa progéniture pour en être un.

Les conséquences d'une éducation "toxique"

Et, quelles conséquences leurs paroles ou leurs actes ont-ils sur le comportement de leur enfant? Eh bien, celui-ci se sent pour sa vie entière dévalorisé, il se sent inférieur aux autres, n’a pas confiance en lui, et puis il a des difficultés à prendre son indépendance, son indépendance matérielle ainsi que son indépendance psychologique: bien qu’il sait que se parents lui font du mal, il cherchera toujours leur approbation, non parce qu’il est maso mais parce qu’il a du mal à prendre des décisions par lui-même. C’est tout le système de confiance en soi que ces parents ont détruit.

Zoom sur l'éducation "toxique"

Comment cela se passe-t-il, de façon plus détaillée, à l’intérieur de ces familles? Premièrement, dans ces familles, les enfants ne s’expriment pas, ça leur interdit. L’expression et l’affirmation individuelle sont découragées: il faut se conformer aux pensées et aux actions des parents toxiques. Ensuite, les parents toxiques se projètent sur leurs enfants : ces parents accusent leurs enfants des incapacités dont ils souffrent eux-mêmes, et ils reprochent à l’enfant des comportements toxiques qui résultent de ces incapacités.

Le pardon remis en question

Arrivés à l’âge adulte, comment ses pauvres personnes peuvent-elles évoluer? Et bien, tout d’abord, il est essentiel qu’elles ne pardonnent pas à leurs parents. Il est essentiel qu’elles maintiennent de la colère vis-à-vis de leurs parents pour que les parents toxiques reconnaissent ce qui est arrivé, en prennent la responsabilité et montrent leur désir et leur volonté d’évoluer. C’est ainsi qu’il peut contrecarrer l’influence délétère qu’ont eu ses parents: il sait que ce n’était pas une bonne éducation et éprouve du ressenti vis-à-vis de cette enfance.

Vers l'autonomie

Et puis, l’enfant jadis brimé doit apprendre à devenir un adulte. Il doit prendre son autonomie et vivre sa vie. Pour l’aider, une confrontation avec ses parents peut s’avérer bénéfique. Car, alors, il peut exposer toutes les maltraitances qu’il a subies. Ceci peut l’amener à prendre conscience que ses défaillances viennent de cette mauvaise éducation, et ainsi les surpasser. C’est la condition nécessaire pour qu’il évolue.

CONT 12

Sur le même sujet