Le manga Beck sous les projecteurs

Rivalités, concerts, festivals, Beck parviendra-t-il à se faire une place dans le milieu si fermé du rock ? Un manga à ne pas rater !
5

Beck, est un shonen* publié en France aux éditions Akata Delcourt. Et dont l'action se déroule dans le milieu de la musique. Suivez le parcours semé d'embûches de ce groupe japonais, tentant de marquer de son nom l'histoire du rock. Mais le chemin s'annonce long et difficile, on ne devient pas une rockstar du jour au lendemain ! Revisitez l'histoire du rock au travers de la passion de ces adolescents. Découvrez les coulisses de ce milieu, où les égos s'affrontent mais où la musique est reine !

Quand la musique est bonne

Yukio Tanaka, surnommé Koyuki, est un adolescent de 14 ans. Comme beaucoup de jeunes japonais de son âge il adore Chiemi Kuniyoshi, une jeune pop-idol. Ces jeunes chanteuses formatées, sont très populaires au Japon. Mais après une rencontre "musclée" avec Ryûsuke, un jeune guitariste rebelle de 16 ans, la vie de Koyuki est complètement chamboulée. Revenu depuis peu des Etats-Unis, et maîtrisant encore mal le japonais, Ryûsuke va faire découvrir à Koyuki un nouvel univers et provoquer en lui un "déclic". Le rock ! Koyuki remet alors en cause toute sa culture musicale. Il redécouvre les grands classiques, de John Lennon, à Sid Vicious ( chanteur des Sex Pistols ), en passant par les Rolling Stones. De nouvelles perspectives s'ouvrent à lui. Mais alors que son groupe vient de se dissoudre, Ryûsuke se met en tête d'en fonder un nouveau. Il part donc à la recherche des jeunes prodiges musicaux du moment. Et si Koyuki était l'un d'eux...

Faux semblants et réelles passions

Entre concerts, auditions et compositions, Beck nous plonge dans les affres de la création musicale. Réaliste vis à vis du showbusiness, notre groupe favori aura à faire à une galerie de personnages bien trempés ! Dans un milieu où la passion fait peu souvent le poids face aux géants des maisons de disques, mieux vaut ne pas se fier aux apparences et rester vigilant. Nos héros connaîtront des joies et autant de déceptions, un parcours initiatique qui les fera grandir et permettra à Koyuki de se révéler... Ce manga sonne juste, et nous transmet avec énergie l'amour de son auteur pour la musique. Beck est aussi une belle occasion de découvrir le rock et ses figures mythiques, Harold Sakuishi s'amusant à disséminer au long de son manga un grand nombre de ses références musicales.

Un manga à lire et à écouter à fond

Egalement adapté en animé par le studio nippon Madhouse ( et disponible en France chez Kazé ), Beck peut enfin donner de la voix. La bande-originale reprenant les titres phares de l'animé sort dans les bacs, sous les noms de "Beck" et "Keith". Une occasion pour nos oreilles européennes de découvrir la sonorité des artistes du Pays du Soleil Levant. De ballades mélancoliques en chansons survitaminées, il y en a pour tous les goûts. Le tome 9 du manga* était par ailleurs vendu en France avec un cd bonus. Un peu plus d'une dizaine de musiciens japonais y figuraient, Grip, Hige ou encore Polysics. Mais attention, ce cd ne contenait aucune des compositions imaginées spécialement pour l'animé. Quant à l'auteur, Harold Sakuishi, Takahiro Sakuishi de son véritable nom, il est né un 16 mars 1969 au Japon (source ; akata.fr ). Son trait particulier demandera à certains lecteurs un temps d'adaptation. Mais au final il ne fait que servir son oeuvre, la rendant ainsi encore plus identifiable. La série qui compte un total de 34 volumes, s'est achevée en 2010.

*manga : bande dessinée japonaise en noir et blanc

*shonen : catégorie de manga visant un public adolescent et majoritairement masculin

Kazé France : www.kaze.fr

Akata Delcourt : www.akata.fr

Sur le même sujet