Intouchables, un film qui touche

Il est le film du moment, bat des records d'entrées et est en passe d'atteindre le top 3 des films les plus vus du cinéma français. Zoom...

Certains films sont tellement attendus que lorsqu'ils ne dépassent pas les pronostics prévus, ils sont étiquetés d'échec. Et d'autres (c'est toujours le cas) dont on ne fait pas de pronostics. Ces films-là, tel Intouchables, créent la bonne surprise du moment et si on regarde de plus près, ils n'ont rien d'exceptionnel, pas de gros budget, ni d'acteurs très cotés.

Alors pourquoi marchent-ils ?

Tout simplement parce que les gens sont touchés et rient. Une recette simple, une histoire simple et des personnes attachants. C'est ce qui en fait le dernier succès en date. On retrouve le principe avec un humoriste possédant une certaine notoriété et un personnage tétraplégique qui émeut aux larmes.

Intouchables avait certes un petit budget et peu de publicité, mais un réel potentiel et lorsqu'on rajoute à cela le contexte morose, on n'a pas d'autre choix que d'adhérer, parce qu'au-delà de cette recette, il a également l'ingrédient secret qui nous transporte et nous fait vibrer. Intouchables est la vraie bonne surprise du moment, le succès de cette fin d'année, mais surtout le film touchant qui réchauffe les coeurs meurtris par la crise. Quant à Omar Sy, son acteur vedette, il vient d'être nommé 3ème personnalité préférée des Français.

Du petit au grand écran

On le connaissait tous un peu, on avait tous entendu parler du duo d'humoristes Omar et Fred qui sévit dans la chronique SAV du Grand Journal de Canal +. Personne ne pouvait cependant se douter de la révélation d'Omar qui n'est pas sans rappeler celle de Kad Merad dans le non moins mémorable Bienvenue chez les Ch'tis . Et quand on connait la carrière que poursuit ce dernier, on ne peut que souhaiter la même pour le jeune acteur.

Quant à François Cluzet, comme le dit si bien Guillaume Canet, peu de producteurs voulaient miser sur lui à l'époque où il allait jouer dans son film Ne le dis à personne, qui avait pourtant fini par bien marcher. Apparaissant comme la deuxième révélation du film, son duo avec Omar fait des merveilles à l'écran et l'acteur regarde les souvenirs du tournage avec un oeil bienveillant puisqu'il accumule désormais les propositions.

Alors pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, n'hésitez pas à le mettre dans la liste de vos résolutions 2012.

Sur le même sujet