Corps humain: trois mythes à détruire

Chercher à prévenir la maladie, l'hypothermie ou les effets de l'alcool est louable mais certains mythes sur le corps humain nuisent plus qu'ils n'aident.
9

Parmi tous les mythes sur le corps humain, il en est trois qui non seulement sont encore très répandus mais qui sont systématiquement entretenus par les œuvres de fiction, autant celles destinées aux enfants que celles destinées aux adultes. Ces mythes peuvent être très nuisibles, voire même mortels dans certains contextes. C'est pourquoi il est important de les déboulonner et surtout de cesser de les entretenir!

Le rhume, la grippe et le froid

Dès que l'on tousse ou que notre nez coule, il est tentant de se dire qu'on a "pris froid" et de se reprocher de ne pas s'être habillé assez chaudement la veille. Dans pratiquement toutes les émissions pour enfant, un personnage exposé au froid se met à renifler, éternuer ou tousser quelques minutes plus tard. On oublie que le rhume et la grippe existent pourtant dans les pays chauds... et que la période d'incubation de virus comme le rhume et la grippe peut aller jusqu'à 7 jours.

S'il y a un lien à faire entre le froid et des infections respiratoires, ce n'est pas celui qu'on pense. Ce n'est pas le froid lui-même qui est en cause mais les modifications qu'il amène dans notre mode de vie. D'une part, lorsqu'il fait froid, on garde nos fenêtres fermées. L'air que l'on respire est donc moins souvent renouvelé et si on habite avec une personne ayant contracté une maladie contagieuse, les risques sont plus grands d'être infecté. D'autre part, le chauffage assèche l'air ainsi que notre muqueuse nasale, ce qui rend les voies respiratoires plus vulnérables aux infections. Enfin, la période des fêtes est souvent l'occasion de rassemblements familiaux ou amicaux qui favorisent la transmissions d'infections respiratoires.

Le froid et l'alcool

L'image du terre-neuve au cou duquel est accroché un tonnelet de rhum et qui secoure les alpinistes en détresse est très poétique mais elle véhicule une fausseté car l'alcool ne réchauffe absolument pas le corps! On continue pourtant de croire qu'on doit donner de l'alcool aux personnes exposées à un grand froid (avalanche, tempêtes, chutes dans une eau très froide, etc). Pire, on croit que cet alcool doit être le plus concentré possible.

Si l'ingestion d'alcool donne une impression de chaleur, c'est parce qu'il provoque la dilatation des vaisseaux sanguins de l’œsophage et de l'estomac, un effet d'ailleurs temporaire. Le problème est que le corps n'arrive plus alors à concentrer le sang (et donc la chaleur) aux organes vitaux, ce qui amène progressivement une baisse de la température corporelle. Donner de l'alcool à une personne pour la réchauffer peut donc être dangereux puisqu'il y a alors un risque d'hypothermie. Il vaut mieux l'amener rapidement à l'intérieur près d'une source de chaleur et la couvrir d'une couverture.

L'alcool et le café

S'il est un mythe qui a la vie dure, c'est bien celui du café qui diminuerait les effets de l'alcool. Que ce soit en fiction ou dans la réalité, on offre très souvent du café aux personnes ayant consommé trop d'alcool. C'est pourtant complètement inutile! L'alcool n'a pas besoin d'être digéré pour être assimilé par notre organisme car il passe directement au cerveau via la circulation sanguine. Absolument rien de ce que nous pouvons boire ou manger par la suite ne peut faire diminuer le taux d'alcool dans le sang.

La caféine agit comme un excitant sur le cerveau, c'est pourquoi elle peut donner l'impression de diminuer les effets de l'alcool. Seul le temps permet de dégriser. Associé à l'alcool, la consommation de boisson dites "énergisantes", très riches en caféine, peut être dangereuse en ce qu'elle favorise l'abus d'alcool. De plus, la caféine ayant, tout comme l'alcool, un effet diurétique, la consommation de café risque d'augmenter la déshydratation qui est la principale cause de l'effet "gueule de bois". Si vous voulez vraiment aider une personne ayant trop bu, donnez-lui un verre d'eau. Si elle est inconsciente, appelez les secours.

Les différences entre la grippe et le rhume banal:

http://sante.canoe.com/channel_health_features_details.asp?health_feature_id=69&article_id=147&channel_id=1020&relation_id=762

Mythes sur l'alcool:

http://www.mon-ado.ch/mythesalcool.html

Protection du froid:

http://www.uquebec.ca/edusante/physique/imp_protection_du_froid.htm

Sur le même sujet