user_images/169507_fr_74020_1357.jpg

SYLVIE EVENO-JOLIVET

Publié dans : Les articles Cuisine & Saveurs de Sylvie Eveno-Jolivet

Les œufs : mieux comprendre leur code et la production des œufs.

Explication précise sur la signification du code imprimé sur les coquilles d'œufs. Favoriser le bien-être animal et avancer vers une alimentation plus saine

Depuis le 1er janvier 2004, ce code doit figurer sur chaque emballage et chaque œuf en provenance de l’union européenne. Les dernières réglementations européennes, en ce qui concerne les normes de commercialisation des œufs datent du 23 juin 2008. Plusieurs modifications par décrets  et arrêtés ont été effectuées depuis ce jour pour faire face à une exigence grandissante des consommateurs. Cet article va vous aider à mieux comprendre les conditions appliquées, aujourd’hui, aux élevages de poules pondeuses, il sera question uniquement des œufs de catégorie A, ils sont appelés œufs frais ou œufs de table et sont directement vendus aux consommateurs.

Seul le code imprimé sur l’œuf et son emballage dit la vérité au consommateur.

Il doit être compris de tous et doit être le premier élément à considérer avant l’achat car certaines annotations sur l’emballage sont bien étudiées pour leurrer le client.

Ce code dit tout sur les conditions d’élevage des poules et se compose ainsi « 0 FR AAA 00 ». Le premier chiffre permet de connaitre le type d’élevage qui a produit l’œuf (0, 1, 2, 3), les conditions de vie et l’alimentation des poules pondeuses. Les deux lettres suivantes mentionnent le pays producteur, c’est-à-dire FR pour la France, CH pour la Suisse, etc. Les trois lettres suivantes mentionnent le site de production et les derniers chiffres précisent le numéro du bâtiment concerné sur ce site.

Le consommateur doit acheter ses œufs en toute conscience pour savoir quel élevage il favorise et qu’elle est la qualité de son alimentation.

« Chacun de nous est un consommateur responsable et averti, chacun de nos gestes a une conséquence directe sur l’agriculture d’aujourd’hui, celle de demain et sur notre santé. »

Selon la commission européenne, la consommation  en France pour l’année 2011 est de 222 œufs par habitant. Ce chiffre comprend 135 œufs frais (classe A, tout élevages confondus) et 87 œufs de classe B qui entrent dans la production industrielle (quiches, pâtisseries, pâtes, plats préparés, restauration collective, etc.). Ses statistiques montrent également une évolution continue de la vente d’œufs bios, de plein air et label rouge.

Code commençant par 0FR : Œufs issus de l’agriculture biologique, produit en France.

Ce sont des œufs issus de poules élevées en plein air, sur un beau terrain recouvert de végétation, disposant d’abris et dont l’alimentation est garantie avec 95% d’aliments issus de l’agriculture biologique. Tout ceci est produit dans le respect des équilibres naturels et de la biodiversité de manière à promouvoir des produits de haute qualité dont l’obtention ne nuit ni à l’environnement, ni à la santé humaine, ni à la santé des végétaux, des animaux ou à leur bien-être.

 Code commençant par 1FR : Œufs de plein air produit en France.

Ce sont des œufs issus de poules élevées en partie en plein air, c’est-à-dire ayant en journée, un accès à un parcours extérieur en grande partie recouvert de végétation et 4 m² sont accordés par poule.

Précision :

Les œufs label rouge (LR) entrent dans cette catégorie. Ils nécessitent la tenue d’un cahier des charges très strictes et ont des contrôles réguliers. Ce sont des œufs estampillés sur la coquille par la distinction LR et une exigence est imposée concernant la qualité de l’alimentation des poules, seuls les œufs bios et LR ont cette exigence. Pour le LR, l’alimentation est 100% végétale et minérale, avec des vitamines et 50% minimum des céréales sont sans colorant de synthèse et 5 m² sont accordés par poule.

Les œufs de plein air dit « fermiers » proviennent de petits élevages n’excédant pas 6000 poules et sont soumis depuis quelques années à des réglementations : ils ne doivent pas être l’unique source de revenus de l’éleveur qui, de plus, doit produire leur alimentation, elle doivent également disposer de nids garnis de paille.

Code commençant par 2FR : Œufs de poules élevées au sol produit en France.

Ce sont des poules élevées sans jamais voir la lumière du jour, sans jamais connaitre l’extérieur. Elles sont enfermées dans des bâtiments, doivent disposer d’une litière au sol, de perchoir et de nids. Cette fois, il n’y a pas d’exigence sur la qualité de leur alimentation. Elles ont toutes le bec épointé et les griffes coupés pour éviter les accidents dus au manque de place : 1 m² seulement est accordé pour neuf poules lesquelles sont censées pouvoir se déplacer plus facilement !

 Il faut savoir que les poules élevées au sol et surtout les poules de batterie ont une durée de vie (manque de lumière du jour, besoins physiologiques altérés, maladies et abattage pour une meilleure rentabilité) d’environ 1 an.

Code commençant par 3FR : Œufs de batterie produit en France.

Les poules sont élevées en cage aménagées. Pour continuer à vendre les œufs en catégorie A, les nouvelles cages sont obligatoires depuis le 1er  janvier 2012. Ce qui veut dire que les poules doivent disposer de 750 cm² chacune dont 600 cm² utilisables (contre 550 cm² auparavant) d’un nid par cage, d’un semblant de litière, de 15 cm de perchoir par poule et 20 cm d’espace au-dessus de leur tête. Pour mieux comprendre, c’est en-dessous d’un format A4 (21 X 29.7=624 cm²) par poule. Des aides de l’État ont été octroyées aux éleveurs pour s’équiper de ces cages aménagées mais malheureusement un grand nombre d’entre eux (départ en retraite proche, manque de moyens financiers) ne se sont toujours pas mis aux normes aujourd’hui. S’ils sont repérés lors d’un control, ils seront contraints de vendre leurs œufs non plus en catégorie A mais en B, c’est-à-dire pour l’industrie alimentaire et non alimentaire.

À noter que certains pays de l’union européenne ont déjà pris les devants et interdisent les élevages de poules en batterie pour les œufs de catégorie A. Par exemple, la Suisse interdit les cages depuis 1991.

Avec plus de transparence, le consommateur avance vers une alimentation plus saine et en accord avec le bien-être animal mais parviendra-t-il un jour à supprimer également les produits industriels de son assiette ?

23 juin 2008 : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2008:163:0006:0023:FR:PDF

 

Comprendre les différentes formes d'élevage de poules pondeuses, c'est pouvoir choisir quel type d’œuf on désire mettre dans son alimentation.
Comprendre les différentes formes d'élevage de poules pondeuses, c'est pouvoir choisir quel type d’œuf on désire mettre dans son alimentation.
Depuis le 1er janvier 2004, ce code doit figurer sur chaque emballage et chaque œuf en provenance de l’union européenne.
Depuis le 1er janvier 2004, ce code doit figurer sur chaque emballage et chaque œuf en provenance de l’union européenne.
Ce code dit tout sur les conditions d’élevage des poules.
Ce code dit tout sur les conditions d’élevage des poules.

À propos de l'auteur

user_images/169507_fr_74020_1357.jpg

SYLVIE EVENO-JOLIVET

Titulaire d'un examen en restauration. J'ai enrichi mon expérience en France et
  • 106

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!