SYLVIE HAGBERG

Publié dans : Les articles Culture de Sylvie Hagberg

LES ENQUETES DU JUGE TI

Intrigues chinoises ou l'œuvre de Robert Van Gulik

Une série mystère à re-découvrir. Superbement écrit, l’auteur Robert Van Gulik nous entraîne dans un monde rempli de détails croustillants sur la culture chinoise à l’époque des grands empereurs de la dynastie Tang. Un monde fascinant, aujourd’hui disparu, où des paravents mystérieux côtoient des étangs troubles sous de somptueux lotus ou encore des courtisanes se faufilent dans les dédales d’un palais impérial.

Le personnage principal

Le Juge Ti ou Dee-Jen Djieh en chinois, a réellement vécu au VIIe siècle du temps de la dynastie des Tang. Célèbre magistrat, il était réputé pour les nombreuses affaires criminelles auxquelles il avait enquêté avec brio. Sa notoriété fut telle, qu’il fut éventuellement nommé ministre de l’impératrice Wu Zetian à la fin de sa vie.

Ses investigations furent soigneusement conservées dans les annales magistrales, lorsque beaucoup plus tard, au 18e siècle, elles servirent de modèle à un roman policier nommé Dee Goong An, inspiré de la vie du célèbre magistrat Dee-Jen Djieh (Juge Ti) où trois enquêtes fictives y figuraient.

Ce n’est pas avant 1948 que cette œuvre fut découverte et traduite du chinois par un ambassadeur néerlandais du nom de Robert Van Gulik.

Robert Van Gulik (1910-1967)

D’origine néerlandaise, l’auteur du Juge Ti était fils d’un médecin militaire. Il passa les douze premières années de sa vie à Java où il apprit à parler le javanais et le malais. Il éprouva néanmoins un réel intérêt pour la culture asiatique et particulièrement pour la Chine. Il entreprit des études en sinologie et en langues asiatiques dont le sanskrit.

Robert Van Gulik devint éventuellement diplomate pour le compte des Pays-Bas. Polyglotte et sinologue réputé (il parlait plus de neuf langues dont le chinois et le russe), il fut affecté dans de nombreux pays dont le Liban, la Malaisie, les Etats-Unis, le Japon et la Corée, mais c’est naturellement en Chine qu’il pu développer sa passion pour la culture chinoise. Il étudia la calligraphie, les us et coutumes des habitants ainsi que les différents dialectes locaux.

Il avait d’ailleurs adopté le style de vie traditionnel asiatique et jouait du luth. Son épouse était chinoise de descendance mandarine de haut rang.

Naissance du Juge Ti

C’est lors d’une affectation diplomatique au Japon en 1948 que Robert Van Gulik prit connaissance d’un roman policier chinois du nom de Dee Goong An qu’il décida de traduire.

L’œuvre basée sur des faits réels le passionna tant et si bien qu’il entreprit à lui seul la suite plausible des enquêtes du fameux magistrat en se basant sur ses vastes connaissances de la culture chinoise ainsi que sur des œuvres de références historiques.

Il écrivit en tout 16 romans des enquêtes du JugeTi qui comportent chacun trois énigmes selon la tradition du polar chinois et qui ont une suite chronologique. Tous ces livres sont rédigés avec une impressionnante rigueur, alliant précision historique et qualité littéraire.

Conclusion

En France, on le surnomme le Maigret oriental. Mais Robert Van Gulik préférait le comparer à Sherlock Holmes. Quoiqu’il en soit, le Juge Ti devint incontestablement le plus célèbre détective chinois en Occident. Au fil des pages, on découvre la vie d’un magistrat confucéen du VIIe siècle. On le suit au gré de ses déplacements à travers la Chine où il nous emmène au rythme de ses enquêtes terrifiantes et captivantes à la fois, où tous les détails d’une époque lointaine sont ramenés à la vie dans une dynamique très actuelle, afin de nous faire partager cette grande période de l’histoire chinoise, la dynastie des Tang.

Voici la liste des 16 romans écrits par Robert Van Gulik dans l’ordre chronologique, parus initialement en anglais :

-Le mystère du Labyrinthe

-Le squelette sous cloche

-Meurtre sur un bateau-de-fleurs

-Trafic d’or sous les T’ang

-L’énigme du clou chinois

-Le monastère hanté

-La perle de l’Empereur

-Le Paravent de laque

-Le Pavillon rouge

-Le Singe et le Tigre

-Le Motif du saule

-Meurtre à Canton

-Le Fantôme du temple

-Le Juge Ti à l’œuvre

-Le collier de la Princesse

-Assassins et poètes

À propos de l'auteur

SYLVIE HAGBERG

Aimant les langues et les voyages, j'écris depuis mon plus jeune
  • 3

    Articles
  • 3

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!