CUPCAKES!

Un phénomène culinaire très tendance
Advertisement

Les cupcakes font l’objet d’une réelle fascination à travers le monde depuis quelques années. On retrouve ces petits gâteaux moelleux au glaçage fantaisiste un peu partout dans le commerce et notamment dans les coffee shops, où ils accompagnent merveilleusement un thé ou un café chaud. D’ailleurs, il est difficile de résister à la vue de ces petites gourmandises aux couleurs si appétissantes qui ne demandant qu’à être dégustées.

Mais d’où nous viennent ces merveilles soudainement révélées à nos papilles gustatives? Comment tout cela a-t-il commencé ?

Historique

Déjà au 18e siècle, Amelia Simmons mentionnait l’élaboration de ce dessert dans son livre de recettes américaines : American Cookery . Les cupcakes étaient alors cuits dans des moules individuels, du genre ramequin.

En 1919, la compagnie Hostess à New York fut la première à commercialiser le cupcake tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le célèbre Hostess chocolate cupcake était né. Composé de chocolat et fourré à la crème vanille, il était recouvert d’un glaçage chocolaté ainsi que d’une fioriture en sucre blanc. Ce gâteau est d’ailleurs toujours d’actualité aux Etats-Unis. Mais c’est au 21e siècle que la tendance aux cupcakes se développa réellement, recréant la nostalgie des bon cakes faits maison, miniaturisés.

Appelation

Le terme cupcake utilisé couramment sur le continent américain, décrit, selon une première version, la forme du récipient, cup (tasse) dans lequel il était cuit. Une autre version avance que les américains utilisaient les tasses pour doser les ingrédients, d’où le terme cupcake . Les britanniques quant à eux, préfèrent le désigner sous le nom de fairy cake . C’est-à-dire, assez petits pour être offert en collation à de petites fées. Romantique, non ? D’ailleurs, les fairy cakes sont d’un plus petit format et sobrement décorés.

L’évolution de ces dernières années

Le succès remporté par la chaîne new yorkaise Hostess fut notamment repris par une compagnie de coffee shops, le Magnolia Bakery , qui eut l’occasion de passer à la télévision dans un des épisodes de la série Sex and the City . La compagnie possède actuellement un site de vente de cupcakes en ligne. En 2010, Martha Stewart , célèbre femme d’affaires et présentatrice de télévision américaine, fit une émission où elle exposa son livre de cuisine dédié à la confection des cupcakes. L’Industrialisation des cupcakes fit rapidement le tour du monde, atteignant un réel succès, particulièrement ces deux dernières années.

Le site Internet de Youtube regorge de vidéos explicatives aux idées aussi créatives et originales les unes que les autres, offrant des recettes visuelles et faciles à suivre.

Le cupcake apprécié de tous

L’imagination que demande la création de ces pâtisseries est sans limite. Tout est permis ! Du choix des ingrédients à la décoration qui va du simple glaçage aux créations les plus artistiques, digne des plus grands chefs. À chacun sa touche personnelle. Les enfants aussi y trouvent de quoi nourrir leurs talents créatifs en participant activement à la préparation. Du salé au sucré, du simple à l’élaboré, du végétarien au sans gluten, il y en a pour tous les goûts ! Peut-être est-ce là le secret de cette soudaine popularité, appréciée à travers le monde. La souplesse de la confection, variable à l’infini, où tout un chacun y trouve son compte.

Recette

Je vous propose ci-dessous une recette de base que j’utilise moi-même, facile à réaliser et qui permet de varier inlassablement les ingrédients, selon ses envies. Pour cela voici ce que vous aurez besoin pour confectionner une vingtaine de cupcakes :

-2 œufs

-200 gr de beurre mou

-200 gr de farine blanche ou mi-blanche

-200 gr de sucre blanc ou roux

-1 cc de poudre à lever

-sel

Selon les goûts : sucre vanillé, arômes fruités, fruits secs, baies, noix etc.

-Une plaque à muffins, de préférence antiadhésive

-Moules en papier

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients en commençant par le beurre et les œufs. Mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Puis, incorporez petit à petit le sucre, la farine et le reste des ingrédients.

Une fois le mélange prêt, prélevez-en une cuillerée et déposez-la au fond de chaque moule en veillant bien à ne remplir que la moitié afin d’éviter d’éventuels débordements à la cuisson.

Mettre au four préchauffé à 180° durant environ 15-20 minutes. Le dessus ne doit pas être trop cuit afin de conserver une consistance moelleuse. Une fois le temps de cuisson écoulé, ne retirez pas les gâteaux immédiatement du four, mais laissez-les refroidir cinq minutes, la porte ouverte.

Glaçage traditionnel :

-100 gr de beurre mou

-300 gr de sucre glace

-colorant liquide (facultatif)

Confection

Ramollir le beurre avec une cuiller ou un mixer électrique, ensuite ajouter progressivement le sucre glace jusqu’à obtenir une pâte ferme et homogène. Verser le colorant désiré dans la mixture et bien mélanger.

Le mélange ainsi préparé peut être appliqué tel quel sur les cupcakes froids à l’aide d’un couteau plat. Pour un nappage plus élaboré, il suffit de déposer le glaçage dans une poche à douille ou à défaut dans un sachet plastique, en coupant 2mm de l’un des deux bouts.

Dans tous les cas, il est préférable de laisser reposer le tout au frais, une demi-heure avant l’utilisation.

Variantes

Un coulis de fruits ou de la confiture peuvent être utilisés à la place des colorants chimiques. Il existe également un colorant alimentaire couleur safran, sous forme de poudre, qui permet d’obtenir diverses teintes orangées, disponible dans les épiceries orientales.

Petite astuce, afin d'obtenir un joli blanc à la recette de base, il suffit d’y incorporer une pointe de fromage blanc, de type Philadelphia.

On peut aussi confectionner un glaçage plus léger en combinant du fromage blanc, du sucre et de la confiture.

Bref, il existe de multiples versions. Laissez libre cours à votre imagination!

Anecdote

Pour la petite histoire, le Golden Phoenix se trouve être le cupcake le plus cher au monde. Composé de fèves de chocolat, de vanille et surtout de fraises recouvertes de 23 carats d’or alimentaire, il demande 48 heures de préparation à son créateur, le chef Shafeena Yusuff . On peut goûter cette délicatesse au centre commercial de Dubaï, sur demande, pour la modique somme de 815 euros!

Bon appétit!

Liens internet utiles :

www.icingworks.com

www.marthastewart.com

www.magnoliabakery.com

Advertisement