Afghanistan, Libye: pourquoi N. Sarkozy veut «finir» les guerres?

Le président français retire 1000 hommes d'Afghanistan et met la pression sur son gouvernement pour en finir avec la guerre en Libye. Pour quelles raisons?

Nicolas Sarkozy a profité d'un voyage-surprise à Kaboul , mardi 12 juillet, pour annoncer son intention de retirer 1000 soldats français d'Afghanistan. Un contingent de 4000 hommes participe aux opérations de la Force internationale d'assistance à la sécurité de l'Otan ( Isaf ), sous mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies. Samedi 9 juillet, un 64e soldat français est mort en mission depuis l'entrée en guerre de la France, décidée en 2001 par le président Jacques Chirac et son Premier ministre de cohabitation Lionel Jospin. Pour quelles raisons notre pays se désengage-t-il en Afghanistan? Quel est le calendrier prévu? Comment en finir avec l'intervention militaire française en Libye? Autant de questions qui entrent aujourd'hui dans une autre logique, celle de la préparation de la présidentielle française en 2012.

La France quittera totalement l'Afghanistan en 2014

  • Barak Obama se retire.
son discours de mercredi tué début mai au Pakistan l'attentat du World Trade Center élections présidentielles le 6 novembre 2012 des «armes de destruction massive»

  • Nicolas Sarkozy lui emboîte le pas.
elle allait emboîter le pas

  • Le coût de la guerre à Kaboul.
64 hommes sont morts 1,3 million d'euros par jour libération récente des deux journalistes français

  • L'échéance présidentielle.
retirer un argument à la gauche

  • Le calendrier.
François Fillon

Comment en finir avec la guerre en Libye?

  • Une victoire diplomatique.
une victoire diplomatique

  • Un conflit qui dure.
que «quelques jours, quelques semaines, certainement pas des mois»

  • Les provocations de Kadhafi.
accorder des interviews déposer plainte contre l'Otan manifestations monstres à la télévision

  • Un conflit qui coûte cher.
60 millions d'euros

  • La date-butoir du 14 juillet.
The Guardian Le Monde visite du chef de l'Etat sur le terrain libyen

  • Deux fers au feu.
Sur BFM TV

  • Là encore, l'échéance présidentielle.
voter mardi 12 à l'unanimité

Sur le même sujet