Clearstream redémarre: quels risques pour Villepin et Sarkozy?

Le procès Clearstream a rouvert en appel pour 4 semaines. Villepin l'accusé et Sarkozy l'accusateur risquent tous les deux de perdre. Voici pourquoi.
13

Le second procès Clearstream tombe mal. A un an tout juste de l’élection présidentielle, le spectacle de la guerre fratricide que se livrent l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac et le successeur de ce dernier à l’Élysée semble catastrophique pour l’image de la majorité qui, devant les électeurs, a tout intérêt à apparaître rassemblée . Le président-candidat a besoin de toutes les voix pour l’emporter, et son rival ne peut se permettre d’être condamné s’il veut se lancer, comme il l'affirme, dans la course de 2012.

Comment résumer Clearstream?

C’est le feuilleton politico-financier de la décennie . En 2004, une liste de clients prestigieux détenant des comptes secrets à la banque luxembourgeoise Clearstream, parmi laquelle se trouve le nom de Nicolas Sarkozy, arrive entre les mains d’Imad Lahoud, un informaticien, et d’un cadre d'EADS, Jean-Louis Gergorin. Ces derniers l’auraient falsifiée pour nuire au ministre de l’Intérieur.

Ont-ils bénéficié de la complicité du Premier ministre, Dominique de Villepin, comme Nicolas Sarkozy en est persuadé? Le 27 juillet 2007, Villepin est mis en examen, et le 28 janvier 2010, il est relaxé , alors que le parquet avait requis contre lui 18 mois de prison avec sursis et 40 000 € d'amende.

Des phrases qui tuent?

Mais entre-temps, des phrases terribles ont été échangées pendant l’affaire et le procès, montrant un degré de haine extraordinaire entre ces deux hommes.

  • Nicolas Sarkozy: «Au bout de deux ans d'enquête, deux juges indépendants ont estimé que «les coupables» devaient être traduits devant un tribunal correctionnel».
  • Dominique de Villepin: «Je suis ici par la volonté d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J'en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français».
  • Nicolas Sarkozy au président Chirac: «Je retrouverai le salopard qui a monté cette affaire, et il finira pendu à un croc de boucher»
  • Dominique de Villepin: «Je sais que le procureur au fond de lui (...) ne pense pas que j'ai une quelconque culpabilité dans cette affaire. Mais je sais aussi qu'il peut penser que la fonction qui est la sienne justifie qu'il requière contre moi. Je lui souhaiterais de requérir le cœur aussi léger qu'est le mien, ce soir car mon honneur n'est pas ici en cause».

Quels enjeux pour Dominique de Villepin?

  • Un appel à risques?
Libération

  • Est-il serein?
«Je suis parfaitement serein cette fois-ci» 20 minutes

  • Un risque d’inéligibilité?

  • Une vraie ambition ou un désir de vengeance?
lci-tf1 , »

Quels enjeux pour Nicolas Sarkozy?

  • A-t-il assez affaibli Villepin?
marianne2 Marie-Anne Montchamp Sud-Ouest

  • Un besoin de tous les soutiens ?
Jean-Louis Borloo les deux rencontres

  • Une capacité de nuisance?
crédité de 4 à 5% des voix

Leur réconciliation est-elle possible ?

  • D'autres rencontres?
lci-tf1

  • Jean-Louis Debré sera-t-il écouté?
Radio J

Sur le même sujet