Fadela Amara, inspectrice générale à l'Igas : portrait de A à Z

L'ex-secrétaire d'État à la Ville a été «recasée» inspectrice générale aux affaires sociales (Igas) en conseil des ministres. Portrait.
10

Après Rama Yade , l’ex-secrétaire d’État aux Sports, «recasée» par Nicolas Sarkozy comme ambassadrice à l’Unesco, c’est au tour de Fadela Amara, l’ex-secrétaire d’État à la Ville de bénéficier d’un poste privilégié: elle a été nommée, «au tour extérieur», sur proposition du ministre du Travail, Xavier Bertrand, et de la ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot, inspectrice générale des affaires sociales. Invitée mercredi 9 janvier 2011 du 22h de Public Sénat , l’ex-secrétaire d’Etat à la Politique de la ville a déclaré qu’elle avait «accepté la proposition du chef de l’État de rejoindre l’Inspection générale des affaires sociales» (Igas). Un moyen pour elle de continuer son «combat pour les valeurs de la République».

  • A comme « Affaires sociales».
Igas

C’est par exemple l’Igas qui a enquêté en 1993 et 1994 sur l’ Arc , au moment du scandale de la gestion de cette association de lutte contre le cancer. C’est aussi elle qui a préparé la fusion entre l’ANPE et l’Assedic . C’est son enquête qui a également permis, en 2006, l’interdiction, par la ministre de la Santé, de fumer dans les lieux publics , ou qui a entraîné la dissolution, en 2007, de l’Ordre des Médecins de Paris .C'est l'Igas enfin qui a mené l'enquête en janvier 2011 sur le Mediator .

  • B comme «plan Banlieues».
ministre du Logement et de la Ville Christine Boutin le président Sarkozy présente à Vaulx-en-Velin le Parlement a sucré une bonne partie des aides accordées aux entreprises installées en zones franches urbaines

Grande gueule, de gauche (voir la lettre G), Fadela Amara ne s’entend pas avec Christine Boutin , son ministre de tutelle. Dès janvier 2009, elle va dépendre du ministre du Travail et de la Solidarité, Brice Hortefeux puis Éric Woerth .

Elle dénonce le voile islamique de «Diam’s»

  • C comme «Confédération des centres».
éviction du gouvernement dîner républicain Jean-Louis Borloo Le Point Jean-Louis Borloo le patron du Nouveau Centre Hervé Morin

  • D comme «Diam’s»
Peter Pan NRJ Music Awards elle portait le voile Paris-Match Le Journal du Dimanche

  • E comme «Expulsion des Roms».
le discours de Grenoble Bernard Kouchner Le Point RTL Frédéric Lefebvre des liens entre délinquance et immigration

  • F comme François Fillon.
bagarre pour la conquête de Matignon Le Parisien

  • G comme «Gauche».
SOS Racisme Le Point

Elle prête à ses frères son logement de fonction

  • H comme «légion d’Honneur».
Le Monde : Michel Charasse

  • I comme «Intégrisme musulman»
Gala

  • K comme «Kabylie».
FLN

  • L comme «Logement de fonction».
Le Canard enchaîné

  • N comme «Ni putes ni soumises».
Sohane Benziane «la marche des femmes des quartiers contre les ghettos et pour l’égalité» «Ni putes ni soumises»

  • P comme «Prières dans la rue».
RMC Marine Le Pen

  • S comme Nicolas Sarkozy.
l’Agence France-Presse Le Point

Sur le même sujet