Gérard Longuet, un libéral à la Défense : portrait de A à Z

Cet ancien UDF au passé sulfureux devient ministre de la Défense. Une bombe à retardement pour Nicolas Sarkozy ? Portrait de A à Z.

A 65 ans, Gérard Longuet, le désormais ex-président du groupe UMP au Sénat en tant que représentant de la Meuse, renoue avec des fonctions ministérielles. Un beau cadeau d’anniversaire pour cet homme politique né un 24 février. Dix-sept ans après avoir quitté le gouvernement Balladur pour cause d’«affaires» (voir la lettre F), il devient ministre de la Défense en remplacement d’Alain Juppé, nommé ministre des Affaires étrangères , au poste laissé vacant par Michèle Alliot-Marie .

Nicolas Sarkozy installe ainsi un libéral dans le gouvernement Fillon, une tendance politique de l’UMP qui n’était plus représentée depuis le départ d'Hervé Novelli . Son passé à l'extrême droite pourrait également favoriser un siphonage des voix de Marine Le Pen pendant la campagne de la présidentielle. Le chef de l'État espère sans doute museler un ami un peu encombrant et aux coups de gueule faciles.

Écarté au dernier moment du remaniement de novembre 2010, Gérard Longuet ne se gênait pas pour exprimer toute son aigreur en privé comme un public. Il avait ainsi lançé au Président en découvrant qu’il était rayé des listes des ministres : «Tu sais que j’ai envie de te casser la gueule !»

Plus récemment, il avait qualifié de «connerie» l’interdiction de sortie du territoire décrétée par l’Élysée pour les ministres en vacances. Son poste à la tête de «la Grande Muette» va désormais exiger de lui plus de discrétion, sauf quand il s’agira de défendre le candidat à la présidentielle. En cas d’attaque personnelle, Nicolas Sarkozy sait qu’il pourra compter sur un ami et… «une grande gueule».

Il démissionne à cause de la «jurisprudence Balladur»

  • A comme «Administrateur de sociétés»
Le Monde

En 2004, Gérard Longuet fonde Sokrates Group, une autre société de conseil qui s’occupe notamment de mener une réflexion sur le déploiement du nucléaire pour le groupe Suez. Médiapart révèle qu’il est alors membre de la commission de l’énergie au Sénat.

  • B comme Édouard Balladur
Gérard Longuet doit démissionner

  • C comme Jacques Chirac

  • D comme «études de Droit»

Il fait le coup de poing avec Madelin et Devedjian

  • E comme «Extrême droite»
Occident Jean-Louis Tixier-Vignancourt Monde

  • F comme «Financement occulte»
le Nouvel Observateur

  • H comme «la Halde»
Le Monde

  • L comme «Libéral».
Les Échos

Polémique à propos des timbres et des homosexuels

  • M comme «Mandats»

  • N comme Nicolas Sarkozy

  • P comme «Postes et Télécommunications»
Pour en finir avec les conflits d’intérêts Journal du Dimanche

  • S comme «Sexualité»
un lien entre homosexualité et pédophilie

  • U comme UDF et UMP
président du groupe Union pour un mouvement populaire au Sénat

(1) Pour en finir avec les conflits d’intérêts, de Martin Hirsch, éditions Stock, 2010, 162 pages, 12 euros.

Sur le même sujet