Infections sexuelles : gare aux amours de vacances !

L'été est la saison des amours passagères et les vacances favorisent les rencontres. Attention aux Infections sexuellement transmissibles (IST).
14

Pour qu’un beau coup de foudre, une amourette ou une nuit échevelée ne laissent qu’un souvenir agréable, encore faut-il éviter les comportements à risque, voire se faire dépister en cas de doute. C’est la recommandation que fait l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) qui a lancé jeudi 30 juin sur internet une campagne décalée à destination des jeunes , pour les inciter au dépistage des infections sexuellement transmissibles. Il y a urgence : au même moment, le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH, disponible ici ) confirme la recrudescence des Infections sexuellement transmissibles (IST).

La progression des comportements à risques

  • Limiter le risque.
Preventionsante.be

  • La banalisation du risque.

  • Parfois, pas de symptômes.

  • La transmission favorisée.

Une hausse des Infections sexuellement transmissibles

  • 4022 cas de syphilis.
( tetu.com

  • Les infections à gonocoques.
ciprofloxacine Le Parisien

  • La Chlamydia

  • Les infections au VHB.

Une campagne d’information sur Internet

  • Quatre interviews.
quatre spots publicitaires

  • Une course-poursuite.
l’Agence France-Presse

  • Une plate-forme en ligne.
Info-ist.fr

Comment se faire dépister?

  • Chez son médecin traitant.

  • Un centre de dépistage.
santelog.com une carte des centres ici

Sur le même sujet