Irène Frachon, seule contre le Mediator: portrait de A à Z

La pneumologue de Brest a fait retirer de la vente le médicament anti-diabète utilisé comme coupe-faim et responsable de centaines de morts.
10

  • A comme «l'Afssaps».
Agence L’Afssaps Santé, mensonges et Propagande industrie pharmaceutique Mediator médicaments de la même famille

  • B comme Benfluorex.
benfluorex valvulopathie

  • C comme «Composition secrète».
Le Point France-Soir

Un député-cardiologue à la rescousse

  • D comme «1000 à 2000 Décès».
Journal du Dimanche

Combien de décès sont attribuables au Mediator? Le Figaro du 17 décembre révèle que «L'Afssaps, qui avait en novembre annoncé le chiffre de 500 décès a minima, a commandité une autre étude, plus étendue dans le temps, qui révèle un nombre de victimes plus important», et de dévoiler ces nouveaux chiffres : «L'Afssaps avait déjà, fin octobre, sollicité deux autres chercheurs, Mahmoud Zureik, directeur de recherche à l'Inserm , et Agnès Fournier, épidémiologiste à l'Inserm. Selon ces derniers, le nombre de morts attribuables au Mediator s'établissait entre 1000 et 2 000».

  • E comme «Enquêtes».
Journal du Dimanche Igas ministère de la Santé France-Soir

  • F comme «Formation et Famille».
Le Point

  • G comme Gérard Bapt.
Le Parisien L’Express

«De fait, poursuit l’hebdomadaire, il publie, quelques semaines plus tard, une "Tribune libre" dans Le Monde fort remarquée et, depuis, il interpelle les pouvoirs publics, multiplie les courriers à l'Afssaps, qui est en première ligne dans cette affaire». Il met aussi la main sur des mails échangés entre l'Agence et les laboratoires Servier, fabricants du Mediator, dans lesquels Irène Frachon est qualifiée de «chevalier blanc narcissique». Grâce à lui, l'affaire prend la dimension d’un scandale national. Ce médicament, un poison remboursé à 65% par la Sécurité sociale, a fait des centaines de morts avant d’être retiré de la vente, grâce à l’entêtement d’une femme, seule face aux lobbys pharmaceutiques.

  • I comme Isoméride.
Le Point Prescrire Le Point

Sur le livre, un auto-collant: «sous-titre censuré»

  • L comme «le Livre qui accuse».
Mediator, combien de morts? un livre-enquête «Dialogues»

  • P comme «Pharmacovigilance».
Le Post Le Point Organisation mondiale de la santé Commission nationale de la pharmacovigilance laboratoires Servier

  • S comme «laboratoire Servier».
laboratoires Servier

  • X comme Xavier Bertrand.
Xavier Bertrand Figaro

Le député Gérard Bapt (voir à la lettre G) a accusé en novembre 2010 la nouvelle secrétaire d’État à la Santé, Nora Berra , de conflit d’intérêt pour avoir travaillé dix ans avec les laboratoires pharmaceutiques. Une polémique qui tombe plutôt mal pendant l’affaire du Mediator. L’actuel ministre de la Santé du gouvernement Fillon III, qui a exercé ces mêmes fonctions dans le gouvernement Villepin de 2005 à 2007, va-t-il se retrouver empêtré dans ce nouveau scandale de santé publique comme Laurent Fabius en 1984 dans l’ affaire du sang contaminé ? Il a en tout cas l'occasion de transformer radicalement un système de santé défaillant qui n'a pas su tirer les leçons d'une affaire vieille de 26 ans.

(1) Santé, mensonges et Propagande , de Thierry Souccar et Isabelle Robard, éditions Le Seuil, 2004, 18,05 euros.

(2) Mediator 150 mg. Combien de morts ? , d’Irène Frachon,éditions Dialogues.fr, 2010, 152 pages, 15,90 euros

Sur le même sujet