Les devoirs de vacances sont-ils utiles pour nos enfants?

Chaque été,12 millions d'élèves «planchent» sur 6 millions de cahiers de vacances. Sans compter les cours par correspondance ou internet. Est-ce bien utile?

C'est tous les ans pareil, au début de l'été. Les parents se posent des questions: faut-il encourager ses enfants à travailler pendant les vacances? Peuvent-ils, durant les deux mois de coupure avec l'école, rattraper leurs lacunes? Doivent-ils maintenir leur concentration pour ne pas oublier ce qu'ils ont acquis durant l'année scolaire? Pas facile de répondre. D'une part, les avis sont partagés (les parents sont plutôt pour, les enseignants généralement contre); d'autre part, cela dépend de chaque enfant, de son niveau et de son adhésion au projet. Bref, dans le doute, la plupart des familles achètent des cahiers de vacances. Quitte à ce que leur progéniture ne les ouvre que très rarement. Voici donc quelques éléments pour se décider.

6 millions de cahiers de vacances

  • Tous les éditeurs.
la longueur des vacances d'été 3 millions en 1993

  • L'idée de Roger Magnard.
Roger Magnard

  • 3 millions pour les petits.

Un travail «pour faire plaisir aux parents»

  • Moins d'une fois par semaine.

  • 60% avec les parents.

  • Les parents se rassurent.
«rassure les parents»

  • Les enseignants plutôt contre.
institutrice à Vénissieux

Il n'y a pas que les cahiers de vacances

  • Les cours du Cned.
CNED Figaro Madame Petits cahiers du Cned

  • Les «exos» sur Internet.
Maxicours.com takabosser.net

  • Des «applis» sur le Smartphone.
Anuman Interactive AppStore

(1) Sondage réalisé du 22 au 25 mars 1995 auprès d'un échantillon de 420 enfants scolarisés du cours préparatoire au CM2.

Sur le même sujet