Présidentielle 2012 : quelles chances pour Nicolas Sarkozy ?

Le président sortant peut encore gagner peut-être. En restant discret, en reconquérant le centre, en ne suscitant pas l'inimitié des anciens.
13

Nicolas Sarkozy se fait discret. Depuis que Dominique Strauss-Kahn s’est mis hors course à New York , le chef de l’État maintient un silence de bon aloi et recommande même à son entourage de ne pas crier victoire. Une discrétion qui commence à payer dans les sondages, de même que le net recentrage de sa politique.

Reste à savoir si ce sera suffisant pour gagner en 2012, d’autant que François Hollande vient d’obtenir un soutien à la fois inattendu et de poids de la part de Jacques Chirac . L’ancien président de la République confirme ainsi les révélations de ses Mémoires (1): non seulement il n’aime pas son successeur, mais en plus, il ne va pas voter pour lui.

Une remontée un peu poussive dans les sondages

  • Le score du début de l’année.

  • Loin derrière Hollande et Aubry.

  • Marine Le Pen distancée.

  • Déjà le 7 juin.

  • Une poussée tardive.

Il a besoin de toutes les voix du Centre

Cependant, le président-candidat progresse globalement. Il semble même parvenir à sortir du bourbier dans lequel il se trouvait depuis plusieurs mois. Outre l’effet DSK, c’est un changement marqué de sa politique qui pourrait commencer à payer.

  • Un recentrage de sa politique.
prime exceptionnelle bouclier fiscal

  • Les centristes rassurés?

  • Jean-Louis Borloo toujours hésitant.
«probablement» candidat

Le mauvais tour joué par Jacques Chirac

  • Chirac va-t-il voter François Hollande ?
il voterait pour le socialiste François Hollande

  • Le «nerveux» et «l’homme d’État».

  • Le soutien à Alain Juppé.

  • Alain Juppé en recours ?
in extremis Le maire de Bordeaux l'a d'ailleurs reconnu du bout des lèvres Le Nouvel Observateur

  • Une faible marge de manœuvre.

(1) Le temps présidentiel. Mémoires 2, éditions Nil, 608 pages, 22 euros, en librairie le 14 juin.

(2) Sondage réalisé du 3 au 8 juin par téléphone au domicile de 1020 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

(3) Enquête réalisée le 7 juin par téléphone auprès d'un échantillon national représentatif de 1003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

(4) Sondage réalisé les 9 et 10 juin en ligne auprès de 923 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sources: leparisien , lepoint , lesechos , francesoir , lejdd , lci.tf1 , lexpress .

Sur le même sujet