Primaires du PS: le duel entre Martine Aubry et François Hollande

Les primaires du Parti socialiste devraient voir s'opposer la première secrétaire à son prédécesseur. Atouts et handicaps des deux candidats.

Qui va remporter la course des primaires du Parti socialiste ? Après l’élimination du lièvre DSK stoppé par la police américaine avant même d’avoir franchi la ligne de départ, c’est l a tortue François Hollande qui fait la course en tête. Pour combien de temps ? Martine Aubry, avoue enfin son « envie d’être utile à son pays », engrange les soutiens et fourbit de nouvelles alliances. On le voit, au PS, passé le séisme causé par l’élimination du favori, la poussière retombe et le paysage s’éclaircit sur deux candidats «naturels» : l’ex-premier secrétaire et celle qui lui a succédé. Atouts et handicaps de ces prétendants.

Les atouts de Martine Aubry

  • Elle a le soutien de Laurent Fabius.
Laurent Fabius ses réseaux et ses experts au service de DSK

  • Un pacte avec Ségolène Royal.
la paix des armes entre Martine et Ségolène d’avoir laissé le parti en pleine déconfiture depuis leur rupture

Les deux candidates aux primaires se sont retrouvées mardi 24 mai à Poitiers, sur les terres de la présidente de la région Poitou-Charente pour afficher une «entente cordiale» qui pourrait se révéler comme un nouveau pacte: le désistement réciproque en faveur de celle qui sera devant aux primaires du PS.

  • Elle a redonné une unité au PS.
«un cadavre à la renverse» «son envie d’être utile»

  • Elle a construit le projet du PS.
un programme de gouvernement le rapport sur l’égalité réelle Le Point

  • Elle battrait Nicolas Sarkozy.
pour la Presse régionale

Les handicaps de Martine Aubry

  • Elle est deuxième dans les sondages.
Le Figaro

  • Elle avait signé un pacte avec DSK.
un pacte avec DSK

  • Elle doit parcourir la France.
«syndrome Delors»

Les atouts de François Hollande

  • Il a changé d’image et perdu 20 kilos.
décrocher la lune

  • Il a deux mois de campagne d’avance.
sa campagne… en Tunisie

  • Il développe un programme.
les 100 premiers jours

  • Il est en tête dans les sondages.
les sondages

Les handicaps de François Hollande

  • Il n’a pas fait le travail à la tête du Parti.
la pagaille des primaires de 2006 un front «Tout sauf François Hollande»

  • Il apparaît désormais le plus à droite.
ils semblent se tourner désormais vers Martine Aubry

Ils ne font pas rêver ni l’un ni l’autre

  • Hollande, un candidat «normal».
«candidat normal»

  • Aubry, l’envie d’avoir envie.
que par devoir, si les circonstances l’exigeaient

(1) Enquête réalisée par téléphone les 20 et 21 mai sur un échantillon de 960 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(2) Étude réalisée les 17 et 18 mai auprès d’un échantillon de 974 personnes, représentatif des sympathisants de gauche, âgés de 18 ans et plus et inscrits sur les listes électorales.

Sur le même sujet