SFR et la Fnac : tout savoir sur leur mariage à venir

La Fnac ne savait pas vendre la téléphonie. Dès septembre 2011, elle confiera à SFR ses 83 points de vente de forfaits mobiles.
13

La Fnac vient de tirer avec talent la conclusion d’un échec. L’enseigne, qui est leader dans la vente des CD, des DVD, de la HIFI, des ordinateurs, des livres et des livres numériques ne sait pas commercialiser elle-même les forfaits mobiles. Qu’à cela ne tienne, elle a décidé de confier cette activité à un expert en la matière, SFR, le numéro deux sur le marché de la téléphonie derrière Orange. Dès septembre 2011 et jusqu’à l’été 2012 dans un premier temps, l’opérateur reprendra les rayons spécialisés des 83 magasins Fnac répartis en France pour les transformer en espaces SFR. Dans ces boutiques de 30 à 40 mètres carrés, elle placera ses propres salariés qui auront pour mission exclusive de vendre du SFR: des téléphones, des forfaits mobiles et des Neuf Box internet. On ignore combien l’opérateur reversera au distributeur de produits culturels. En revanche, cet accord implique le départ immédiat des concurrents de SFR: Bouygues et Orange font leurs valises tandis que Free n’a plus aucune chance d’entrer à la Fnac.

Les avantages pour la Fnac

  • Moins de 1% du marché
Mon objectif est de repositionner la Fnac de manière forte sur un marché de la téléphonie en pleine expansion et en pleine mutation

  • Trop de forfaits

  • Une expertise
La téléphonie est un marché d’opérateurs Nos clients ne veulent pas avoir la totalité de l’offre des opérateurs, mais l’accompagnement d’un spécialiste qui les guide. Ils recherchent le choix dans l’offre, pas la multiplicité des opérateurs.

  • Continuer d’innover
Les marchés évoluent et ces évolutions tendent d’ailleurs à s’accélérer. La Fnac qui a toujours revendiqué une capacité à innover, doit pouvoir s’adapter, accompagner voire devancer ces changements. Ce partenariat est pour moi un signe de réactivité de l’entreprise qui va lui permettre de suivre les évolutions en cours

  • En Espagne et en Suisse

Les avantages pour SFR

  • 83 points stratégiques
Notre mot d’ordre est de toujours renforcer la proximité avec nos clients

  • Sa propre enseigne

  • Free distancé

Des avantages communs aux deux partenaires

C’est l’alliance de la puissance commerciale et du savoir-faire, un partenariat équilibré où chacun trouve des avantages complémentaires mais aussi communs.

  • Des synergies
Nous n’étions pas intéressés par le rachat du réseau Photo Station. Là c’est très différent car nous pouvons développer de nombreux contenus en commun

  • Le Fnacbook
le Fnacbook Nos deux marques sont complémentaires Elles cherchent à faire bénéficier leurs clients des avancées formidables que représente le numérique. Nous allons développer des partenariats protéiformes avec un objectif de croissance élevé

  • Un appel d’offres très disputé

  • Une année de test

Sources : edcom.fr , nouvelobs.com , Communiqué de presse SFR Fnac , lefigaro.fr , logiciel.net .

Sur le même sujet