SMS surtaxé : comment ne pas se retrouver abonné sans le savoir?

Des mobinautes sont abonnés sans le savoir à des fournisseurs de contenus qui leur envoient des SMS payants. L'UFC-Que choisir dénonce cette pratique.
28

Il existe le SMS classique, que vous envoyez depuis votre mobile et qui est facturé par votre opérateur. Mais il existe aussi le SMS+ proposé par des prestataires et des éditeurs de contenus. Pour un tarif compris entre 20 centimes et 2,50 euros, vous recevez par SMS une information sportive ou boursière, en plus de la tarification du SMS par votre opérateur. Enfin, il existe depuis 2007 le SMS+ avec un abonnement, un système aujourd'hui à la mode, mais tellement peu clair que, selon l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, on n’est pas du tout loin de l’arnaque ou de la vente forcée. Chaque jour, de nombreux possesseurs de portables sont victimes de cette pratique commerciale qui peut coûter très cher. Dans un communiqué paru jeudi 23 juin, l'association met en garde les mobinautes et les invite à faire preuve de «plus de vigilance» avant de souscrire à un nouveau service par SMS.

Un SMS gratuit et les autres payants

  • La mésaventure de Véronique.

  • Étienne, 79 ans, victime.

  • Des SMS avec abonnement.

  • Abonné sans le savoir.

  • Un contenu offert, les autres payants.

  • Un message de validation.

Comment sortir de ce piège ?

  • Comment reconnaître les SMS+ avec abonnement ?

  • Comment stopper ces envois ?

  • Comment contester les facturations ?

À quoi servent les SMS+ ?

  • La technique du «Pull».

  • Les tarifs en vigueur.

Numéro 4xxxx : tarif 0,05 €

Numéro 5xxxx : tarif 0,20 € ; palier intermédiaire : 0,10 €

Numéro 6xxxx :tarif 0,35 €

Numéro 7xxxx : tarif 0,50 €

Numéro 8xxxx : tarif 1,50 ; palier intermédiaire : € 1,00€.

A ce tarif, il convient d’ajouter le prix d'envoi d'un SMS variable selon les opérateurs et les abonnements caractérisés par le deuxième chiffre, toujours un 8.

  • Un mot clé.

  • Pour voter à la télé.

  • Sondages et jeux radio.

  • Liberté d’expression.

Sources: UFC-Que Choisir , 01net.com , sos-sms.net , itespresso.fr , leparisien.fr .

Sur le même sujet