Stérilité masculine: un gène fragiliserait les spermatozoïdes

Un homme sur cinq porterait un gène qui affaiblirait les spermatozoïdes, affirme une étude internationale menée auprès de 500 couples.

C'est une découverte déterminante pour lutter contre les problèmes de fécondité des couples désireux d'avoir des enfants: un gène jouerait un rôle dans l'infertilité masculine, vient de démontrer une équipe internationale de chercheurs, grâce à des expériences réalisées en laboratoire, mais aussi à une étude menée sur une cohorte de couples chinois, publiée mercredi 20 juillet dans la revue Science Translational Medicine .

Une étude de cohorte et des recherches en laboratoire

  • Cinq universités dans le monde.
santelog.com

  • Une étude de cohorte.

  • Les spermatozoïdes affaiblis.

  • Des études sur l'animal.

  • Une recherche en laboratoire.

En moyenne deux mois de plus pour féconder

  • Une procréation malgré tout.
New York Times

  • Si l'homme porte deux gènes mutés.

  • 17,4 mois en moyenne.
Le Figaro

  • Réaliser un test.
fécondation in vitro

Un couple infertile sur sept dans le monde

  • Quatre mois en moyenne pour féconder.
infobébés

  • L'homme dans un cas sur deux.

  • Un couple sur sept.
wikipedia

Sur le même sujet