Apprendre l'anglais grâce aux consoles de jeux : English Training

Découvrez le test d'English Training DS, outil permettant d'apprendre l'anglais à bon rapport qualité/prix, grâce à uné méthode surprenante et amusante.
19

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les cours de langues envahissent même les consoles de jeux vidéo ! En effet, les fonctionnalités de celles-ci se développent de jour en jour, leur permettant d’attirer un public plus large, mais surtout de ne plus se limiter qu’aux jeux. Les premiers essais sont d’ailleurs plutôt réussis…

Même les consoles de jeu deviennent instructives…

En effet, «English Training : progressez en anglais sans stresser», édité par Nintendo, est apparu le 13 octobre 2006 sur la console portative Nintendo DS et était le premier dans le genre. Quatre ans plus tard, malgré de nombreuses offres concurrentes, il reste parmi les plus réussis, du moins pour les débutants en anglais. Il faut savoir que cette console a la particularité d’utiliser un stylet, comme il est d’usage sur les ordinateurs de poche (PDA). Cette fonctionnalité rend l’outil très pratique et agréable, grâce à son écran tactile.

Un bon mix entre apprentissage et distraction, grâce à la Nintendo DS

«English Training DS» se compose donc de trois grandes catégories.

Le mode «dictées» forme la partie principale de la cartouche de jeu. Cela consiste à écouter un mot ou une phrase, puis à le retranscrire avec son stylet sur l’écran tactile. Il faut donc écrire lettre par lettre, mais cela est bien plus rapide qu’il n’y paraît, le système reconnaissant instantanément ce que l’utilisateur écrit. Le logiciel est complet et accessible, car il permet de réécouter le mot à transcrire autant de fois que désiré. Il se soucie également de donner la traduction du mot juste écrit ou les temps primitifs en cas de verbe irrégulier. Une méthode qui pourrait toutefois devenir rébarbative à long terme pour les plus impatients.

Le mode «prononciation» consiste à répéter des mots entendus, grâce au microphone intégré à la console. Il n’y a pas de système d’évaluation prévu, mais il est très facile de comparer ensuite la prononciation du logiciel avec celle de l’utilisateur.

Le mode «extras» se compose de plusieurs mini-jeux sur la langue anglaise. Plus les dictées sont réussies, plus les différents mini-jeux se débloqueront. Les concepteurs ont donc trouvé une bonne manière de motiver l’apprenant à travailler ! Ces mini-jeux sont très bien pensés, amusants, voire même déjantés quelquefois. En effet, il arrive, par exemple, que les mots doivent être retranscris avec le stylet le plus rapidement possible, afin qu’un sprinteur atteigne son but en un temps record… D’autres jeux plus classiques sont présents, tels que des mots-croisés.

Un outil d’apprentissage de l’anglais bien plus complet qu’un simple gadget

La difficulté étant progressive, «English Training DS» peut se retrouver entre toutes les mains. Après chaque exercice, des statistiques de progression et un carnet de notes sont toujours affichés et permettent d’identifier ses lacunes.

Même si l’acheteur averti pourrait avoir de fameux doutes quand au sérieux d’un tel outil sur une console de jeux, de plus portable, il ne peut qu’être agréablement surpris lors de l’essai réel de l’application. La méthode utilisée sur cette petite machine permet de faire travailler à la fois l’écriture, l’orthographe, l’oral et la compréhension à l’audition. La reconnaissance vocale et écrite est parfaitement au point. L’envie de poursuivre les leçons est présente, tant l’ensemble est simple et plaisant à utiliser.

Enfin un bon moyen de justifier l’achat d’une console de jeu à ses parents ?

"English Training", que l’on peut trouver neuf pour une vingtaine d’euros désormais, est un formidable moyen d’attirer les passionnés de jeux vidéo, tout d’abord. Ces derniers pourront avoir un intermède plus instructif au milieu de leurs «FIFA», «Pokémon», «Mario Bros» et compagnie. Ensuite, les parents allergiques aux consoles de jeu ne peuvent rester insensibles aux possibilités offertes par ce type d’outil. De plus, le format portatif de la console permet de réviser son anglais n’importe où et n’importe quand. Il est donc à espérer que les éditeurs de jeux poursuivront le développement d’outils de ce type et étendront la gamme à d’autres matières scolaires toutes aussi intéressantes par la suite.

Pour plus d'informations, visitez la page officielle d'"English Training DS ".

Sur le même sujet