Test de deux logiciels d'apprentissage de l'anglais abordables

Découvrez le test de "L'anglais par la pratique" et "40 leçons pour parler anglais", logiciels de langues de qualité à l'excellent rapport qualité-prix.
27

Après le test de «Tell me more» , logiciel mondialement connu pour ses performances dans l’apprentissage des langues par ordinateur, abordons deux autres logiciels, certes plus anciens et modestes, mais ayant des qualités méritant le détour, idéaux pour l’utilisateur recherchant à tout prix le bon rapport qualité-prix : «L’anglais par la pratique» et «40 leçons pour parler anglais».

"L’anglais par la pratique", édité par TLC Edusoft

La boîte du logiciel de «L’anglais par la pratique» indique clairement qu’il ne se limite qu’à l’apprentissage de vocabulaire et de la prononciation, mais il le fait de très belle manière ! En général, l’interface graphique est simple mais efficace. La navigation est aisée, même pour ceux qui maîtrisent difficilement un ordinateur.

L’apprentissage du vocabulaire : basique mais pertinent

L’apprentissage du vocabulaire est regroupé en thèmes : de la vie de tous les jours (nourriture, vêtements, …) jusqu’à d’autres bien plus pointus (squelette humain, fleurs, astronomie, …). A chaque fois, le logiciel se montre complet et efficace. L’apprentissage est agréable car chaque mot est illustré par une photo ou un dessin et a son enregistrement vocal afin que l’utilisateur puisse à tout moment écouter sa prononciation. De plus, plusieurs voix de professeurs peuvent être choisies et pour chaque mot, il est possible de s’enregistrer vocalement afin de pouvoir comparer avec l’exemple. Comme pour «Tell me more», un score est attribué selon nos performances. La reconnaissance vocale est tout aussi efficace. La cerise sur le gâteau est qu’il est possible d’imprimer tout ce vocabulaire et la traduction en colonnes, afin de pouvoir l’étudier aisément en dehors du programme.

Des exercices lexicaux vite faits, bien faits

Ensuite, il est possible d’exercer ce vocabulaire grâce aux petits exercices inclus. Certains sont plus classiques, où il suffit par exemple d’entrer le mot en anglais suite au dessin proposé. Les exercices de traduction peuvent se faire dans les deux sens : anglais-français et français-anglais. D’autres sont plus originaux, comme par exemple un jeu où il faut trouver l’intrus parmi six mots proposés.

Diphtongues, homophones, tout y est !

La partie concernant la prononciation est tout autant intéressante et complète. Les principales difficultés de la langue anglais y sont toutes reprises : voyelles, consonnes, homophones (blew – blue), diphtongues (they – eye), le «th», l’intonation, l’accentuation, etc. D’ailleurs pour les voyelles, le même principe que «Tell me more» est proposé : des animations montrent comment positionner la bouche et la langue pour prononcer de manière correcte. Pour comparer les syllabes courtes et longues, de beaux tableaux sont proposés avec des exemples à écouter, afin de bien comprendre le principe. Enfin, une dernière partie permet de demander la prononciation de n’importe quel nombre entre 1 et 1000, plus les dizaines suivantes (10 000, un million, …).

Un logiciel très bon marché, voire offert !

«L’anglais par la pratique» a pourtant un prix étonnant : sept euros en moyenne. D’ailleurs, certains magazines informatiques spécialisés l’ont même proposé en cadeau et en version complète. Malgré son faible prix, il est très riche et plaisant à utiliser. Il est toutefois dommage qu’aucune note grammaticale ne soit proposée, mais le logiciel prouve qu’il n’est pas toujours nécessaire de développer des moyens techniques très complexes et pointus pour obtenir un résultat efficace et agréable.

«40 leçons pour parler anglais», édité par Liris Interactive

Comme son nom l’indique, «40 leçons pour parler anglais», propose 40 chapitres, chacun représentant un thème bien précis. Il est destiné aux débutants en Anglais, mais le grand nombre de leçons permet d’atteindre un bon niveau de langue. La navigation est très simple et intuitive. En cas de problème, il suffit de cliquer sur l’aide et celle-ci donne vocalement une explication selon l’endroit où nous nous situons. L’interface représente un petit univers en deux dimensions bien illustré et agréable à visiter.

Un logiciel complet, structuré et bien pensé

Chaque leçon propose de parcourir le thème abordé par l’étude de son vocabulaire, de sa grammaire et par la réalisation d’exercices ayant la particularité d’être originaux et motivants (petits jeux, choix multiples, …). La partie « communication » consiste en la lecture et l’écoute de phrases et expressions utilisées dans la vie de tous les jours, en rapport avec la grammaire et la conjugaison apprises. Une sous-catégorie «vie pratique» permet de mémoriser des phrases-types simples que l’on pourrait adapter lors d’une conversation en anglais. Ce genre d’exercice est très utile pour exprimer plus facilement et rapidement ses idées face à une personne étrangère. Ensuite, la partie « civilisation » propose de découvrir une des facettes du Royaume-Uni ou des Etats-Unis. Il est donc possible d’en apprendre plus sur la monnaie, la géographie, les médias, les magasins connus, de grands écrivains, etc. Le tout est très complet et bien illustré.

Coup de cœur pour le «Ciné club» : rencontre entre humour et apprentissage

Le «Ciné club» est une partie un peu plus récréative, mais qui a également son utilité. Dans chaque leçon, l’utilisateur peut regarder et écouter une courte partie d’un film en Anglais, avec la possibilité d’y inclure les sous-titrages anglais ou français. «40 leçons pour parler anglais» a choisi l’humour afin de rendre l’apprentissage plus agréable. Nous retrouvons donc des extraits de «Laurel et Hardy», d’anciens films humoristiques tels que «Stolen Jewels» ou encore des scènes cultes avec Fred Astaire. Dans ce cas-ci, l’humour est une réelle source de motivation à comprendre les répliques et a bien sa place dans ce genre de logiciel.

Apprendre facilement grâce à un logiciel pratique et abordable

Il faut savoir que, si nous quittons le logiciel à un endroit précis d’une leçon, cet endroit sera mémorisé lors de la réouverture du logiciel. Tout est organisé afin d’être le plus pratique possible. Enfin, un dictionnaire complet anglais-français est inclus dans le logiciel.

Le logiciel était vendu au départ aux alentours de 40 € mais peut certainement être trouvé moins cher aujourd’hui. Il est accompagné d’un livre et de cassettes audio, mais est tout à fait utilisable de manière autonome. «40 leçons pour parler anglais» est donc la preuve qu’il ne faut pas forcément dépenser une fortune pour obtenir un logiciel riche en contenu et très intuitif. C’est un logiciel donnant tout simplement l’envie d’apprendre, un détail que de nombreux développeurs parviennent difficilement à surmonter, mais pourtant essentiel !

Sur le même sujet