Réussir son entretien en anglais

Vous devez passer un entretien d'embauche. C'est la panique : vous apprenez que vous allez devoir parler de vous en anglais à votre employeur potentiel.

Voici quelques astuces pour réussir cet exercice qui peut être délicat, voire anxiogène, surtout si vous ne pratiquez pas cette langue au quotidien.

Préparez soigneusement votre entretien

Afin de gagner en assurance le jour de votre rendez-vous, retracez précisément, avant l’entretien et en anglais, les principales étapes de votre parcours, qu’il s’agisse de votre niveau d’études, de vos diplômes, de formations spécifiques ou complémentaires que vous avez pu suivre, ou des différents postes que vous avez occupés.

Procédez dans un premier temps de manière chronologique, sans oublier de détailler au maximum les différentes missions qui vous ont été confiées lors de vos emplois précédents, afin d'anticiper toute demande de précision éventuelle de votre recruteur.

Il ne s'agit pas de connaître tous les termes relatifs à votre profession ou à vos expériences passées, mais d'être capable de parler de ce que vous faisiez au quotidien, de votre rôle et des différentes missions qui vous ont été confiées. Vous pourrez trouver des informations utiles sur le vocabulaire anglais des ressources humaines sur le lien suivant

Entraînez-vous à voix haute

Dans un deuxième temps, essayez d'organiser votre discours en faisant apparaître vos goûts, vos centres d’intérêts, et vos aspirations professionnelles. Vous devez permettre à votre futur employeur de se faire une idée plus précise de vos domaines de compétences, de vos motivations et de votre personnalité.

Enfin, mémorisez au maximum votre présentation afin de ne pas laisser trop de place à l’improvisation, vous serez plus à l’aise le jour J.

Privilégiez un vocabulaire simple

Pendant l’entretien, n’employez pas de termes ni de tournures de phrases trop compliqués. Mieux vaut utiliser des mots simples que de risquer inutilement de vous emmêler les pinceaux.

Lorsque votre recruteur vous interrogera sur vos expériences passées ou sur vos motivations, prenez bien votre temps pour répondre et expliquez votre parcours professionnel et vos choix en vous appuyant autant que possible sur ce que vous avez préparé.

Adoptez une attitude positive

Si vous ne connaissez pas un terme spécifique, ne paniquez pas. Dans ce cas, vous pouvez employer un terme plus général ou reformuler votre phrase autrement. De même, si vous craignez de ne pas avoir compris le sens d'une question, répondez le plus clairement possible, sans vous laisser déstabiliser. Votre interlocuteur vous relancera de lui-même s'il souhaite avoir des précisions supplémentaires.

Enfin, n’oubliez pas d’interroger à votre tour votre employeur potentiel sur le poste à pourvoir et de lui montrer que vous vous êtes bien renseigné sur l’entreprise et ses activités. Cela confirmera votre motivation et votre intérêt pour le poste.

Sur le même sujet