Jolanta Anton, un voyage onirique dans l'infiniment petit

Précises et subtiles, les gravures de Jolanta Anton nous entrainent aux frontières de la réalité et du rêve

Née en 1975 à Boleslawiec en Pologne, Jolanta Anton partage désormais sa vie entre son pays natal et Paris. Elle obtient d''abord le diplôme du Lycée des Beaux-Arts de Jelenia Goria avec une spécialisation professionnelle en sculpture de verre, avant de poursuivre sa formation en gravure et graphisme à l’Ecole des Beaux-Arts de Wroclaw. La jeune artiste travaillera également pendant deux années à la restauration de monuments historiques.

Entre rêve et réalité, des œuvres sensibles, minutieuses comme des mandala

Aux frontières de l’abstraction et de la figuration, de la réalité et du rêve, Jolanta Anton nous entraîne dans un voyage à travers le monde de l’infiniment petit, dans un univers peuplé de créatures qui semblent flotter entre terre et mer. Les œuvres de Jolanta Anton réussissent à exprimer avec douceur une sorte d’élan vital présent partout autour de nous sans que nous soyons pourtant toujours capables de le percevoir. Un travail complexe et patient, qui peut surprendre à une époque où la rapidité prime. Les gravures de Jolanta Anton paraissent aussi précises que des mandalas, qu'elles évoquent parfois ouvertement. Mais, malgré leur étonnante minutie, ces œuvres n'en sont pas moins chargées d’émotion et toujours d’une très grande délicatesse colorée.

Offrir au spectateur un sentiment de légèreté et de respiration

Il ne s’agit pas pour Jolanta Anton de communiquer un message particulier ou de nous imposer sa propre vision du monde. Elle cherche plutôt à traduire ses sensations et son sens de l’esthétique et, à travers eux, à se concentrer sur les termes de la forme graphique. Jolanta Anton considère ses œuvres comme des bribes de ses pensées et souvenirs, et elle espère que ses gravures offriront à ceux qui prennent le temps de les regarder une respiration, un sentiment de légèreté bienvenus dans un quotidien qui en est trop souvent démuni.

Une reconnaissance internationale de son travail

L'œuvre de Jolanta Anton est représentée en permanence par plusieurs galeries à travers le monde : la Galerie 26 à Wroclaw en Pologne, la Galerie KH15 de Berlin, ou encore la Back Alley Gallery à Libertyville dans l’Illinois aux Etats-Unis. Elle a déjà eu l’honneur de nombreuses expositions individuelles dans son pays natal et participe régulièrement à des manifestations de groupe et à des ventes aux enchères, notamment en Pologne et à Paris. Sa première exposition personnelle française a eu lieu à Lille en 2010, à la maison de thé Cha Yuan.

Sur le même sujet