Les paysages de la mémoire d'Akane Kirimura

Jouant d'associations inattendues de matières, les œuvres sur papier de l'artiste japonaise Akane Kirimura nous emmènent sur les sentiers du souvenir.

Akane Kirimura est née en 1952 à Kyôto, au Japon. En 1974, elle obtient le diplôme de l'Université des Beaux-Arts de Musashino à Tôkyô, qu'elle complète en 1976 par un diplôme de gravure. En 1992-93, elle effectue un séjour d'études à la Cité Internationale des Arts de Paris, puis est invitée à Matera (Italie) où elle travaille avec un groupe de graveurs italiens. L'artiste japonaise décide finalement de s'installer en France, tout en exposant régulièrement à travers le monde. Son travail est représenté dans de nombreuses et prestigieuses collections publiques, telles la Bibliothèque Nationale de France, la Central Art Gallery en Malaisie, ou le Musée National de Cracovie ... Sensible à la magie du mot, l’artiste collabore régulièrement avec de grands auteurs et poètes, tels Jean-Clarence Lambert et Abdelkebir Khatibi.

Une rare qualité tactile et des unions inattendues de matières

Gaufrages, typographie occidentale, plaques de cuivre, or ... les oeuvres d'Akane Kirimura se révèlent être d’une grande richesse, bien que sans ostentation. Toujours subtiles, elles sont d’une rare qualité tactile, par-delà leur indéniable beauté visuelle. A la fois délicates et puissantes, les compositions jouent avec intelligence des unions inattendues de matières, du mariage entre la netteté des caractères imprimés et la douceur liquide des transparences colorées.

Une cartographie du rêve

Ocres, noirs et bleus intenses se répandent, de l'opaque au lavis. En combinaison avec les autres éléments élus par l’artiste, l'encre crée sur la surface blanche du papier des géographies imaginaires, une cartographie du rêve. Iles, mers ? A chacun d’en décider. Mais une évidence s'impose : l'élément eau domine, dans les bleus d'une étonnante profondeur, dans les effets toujours maîtrisés de coulures, dans la technique même d’eau-forte affectionnée par Akane Kirimura…

Un voyage intime vers notre mémoire personnelle

Fragments déchirés dans les pages d'un vieux livre, les textes qui apparaissent au fil des oeuvres ne nous imposent pas un univers littéraire arbitrairement choisi par Akane Kirimura. Les mots, écrits dans un alphabet qui n’est pas celui de sa culture natale, ouvrent à la créatrice japonaise les portes d'un monde autre, constituent pour elle le point de départ d'un passionnant voyage spirituel. Pour nous qui contemplons les œuvres, ces bouts de phrases sont comme des cailloux semés par l’artiste afin de nous guider sur les sentiers de notre propre mémoire, de nous emmener vers un cheminement intérieur riche en émotions. Grâce aux "dé"-paysages d'Akane Kirimura, chacun peut s'embarquer pour un périple intime vers les contrées du souvenir.

Pour en savoir plus sur l’artiste :

http://www.akanekirimura.com

Sur le même sujet