Conseils pour réussir son inscription sur Admission-postbac 2011

S'inscrire sur le site Admission Post Bac est obligatoire pour aller dans l'enseignement supérieur. Comment procéder ? Quelles erreurs éviter ?

Depuis le 20 janvier et jusqu'au 20 mars 2011, tout élève de terminale, mais aussi les titulaires du bac ou d'un diplôme équivalent, qui souhaitent intégrer une première année de formation doivent s'inscrire sur Admission Post Bac (APB).

Lancé en 2010, ce portail national a pour but de faciliter les démarches administratives de pré-inscription dans une formation de l'enseignement supérieur. L'an passé, 89 % des 679 414 candidats au bac ont reçu au moins une proposition de poursuite d'études dans l'enseignement supérieur. Ceci permet donc d'éviter qu'un trop grand nombre de bacheliers se retrouvent sans rien à la rentrée scolaire, ce qui était relativement fréquent auparavant. D'ailleurs, selon une étude réalisée par OpinionWay auprès de 551 étudiants en première année de l'enseignement supérieur, 81 % sont satisfaits de la procédure APB.

APB semble donc être plutôt efficace à condition de bien la connaître et de bien l'utiliser.

Voici des conseils et les erreurs à éviter pour réussir son inscription sur APB et assurer au mieux son orientation post bac.

Admission Post bac : présentation et principales étapes

Avant toute chose, ce site permet de s'inscrire en première année d'enseignement supérieur, mais il permet aussi de s'informer sur les différentes formations proposées, de déposer directement sa candidature auprès de 982 établissements et même de faire des simulations pour les bourses.

S'inscrire est une étape obligatoire pour tous ceux qui souhaitent aller en fac (première année de licence), BTS, DUT, CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles, FACES (première année commune aux études de santé : médecine, pharmacie), écoles d'ingénieurs...

L'inscription et la validation des candidatures doit se faire impérativement jusqu'au 20 mars. Au-delà de cette date et jusqu'au 31 mai 2011, il ne sera plus possible d'ajouter, de supprimer des voeux mais seulement d'en modifier l'ordre.

L'envoi des dossiers d'inscription "papier" (pour les établissements qui n'ont pas opté pour la dématérialisation) devra se faire d'ici le 1er avril 2011.

Le suivi des dossiers, pour vérifier s'ils ont bien été reçus par l'établissement et s'il n'y a pas de pièce manquante se fera du 10 au 12 mai.

Ensuite, ce sera la phase d'admission ou plutôt les phases d'admission (il y en a trois) du 9 juin au 19 juillet. Ce n'est qu'après cette dernière date, le bac en poche, que l'inscription dans la formation choisie sera finalisée.

Avant l'inscription : réfléchir à son orientation

L'étape préalable à tout enregistrement d'un voeu, même s'il reste possible de faire des modifications jusqu'au 20 mai, est sans conteste celle de la recherche d'une formation, d'un métier qui plait. Pour cela, les CIO (Centre d'Information et d'Orientation), les professeurs, les conseillers d'orientation du lycée peuvent apporter de l'aide. Il convient de consulter aussi des sites internet ( Onisep ), des magazines spécialisés ( L'Etudiant), visiter des salons de l'étudiant généralement organisés dans la plupart des grandes villes, des forums des métiers à l'initiative parfois de certains lycées...

Il convient de prendre le temps, de mûrir son projet, de demander conseil autour de soi. Il ne faut pas se précipiter, c'est pour cela qu'il convient de réfléchir très tôt à son orientation. Bien souvent, cette réflexion est mise en place dans les lycées dès la classe de seconde dans le cadre de l'accompagnement personnalisé.

Le deuxième point important à ce stade là, c'est être réaliste : inutile de briguer une entrée dans une CPGE si le niveau scolaire est tout juste moyen. Les voeux doivent être en adéquation non seulement avec les résultats scolaires mais aussi avec le projet professionnel. Trop fréquemment le cursus choisi par les élèves ne peut les amener au métier qu'ils souhaitent. Pour cela, l'ensemble des professeurs saura conseiller les élèves.

Il existe un très grand nombre de formations. Le site APB en propose plus de 9000 (première année de licence, BTS, DUT, Faces, école d'ingénieurs...) sans compter celles qui sont exclues de ce processus : les écoles de commerce, certaines écoles d'ingénieurs, certaines écoles privées d'arts appliqués, les formations paramédicales et sociales. Pour ces dernières, en effet, il faut s'inscrire directement auprès de l'établissement qui les propose.

Au moment de l'inscription : bien classer ses voeux par ordre de préférence

Il s'agit là d'une recommandation d'une extrême importance. En effet, il ne s'agit pas d'inscrire dans n'importe quel ordre les formations demandées car une seule proposition d'admission sera faite, celle correspondant au voeu placé au meilleur rang. Tous les voeux placés à un rang supérieur seront annulés dès lors qu'un voeu mieux classé sera satisfait. Par exemple, un élève veut vraiment faire un BTS Comptabilité dans telle ville et dans tel lycée et qu'il le met en cinquième position dans ses voeux, si son voeu n°2 (première année de licence d'histoire) est accepté il n'aura pas de proposition pour le BTS (ce voeu étant automatiquement annulé du fait de la satisfaction d'un voeu mieux classé).

Ainsi, il est vivement recommandé à tous les élèves qui souhaitent obtenir une formation sélective (BTS, DUT, CPGE par exemple) de ne pas inscrire dans les premiers voeux les formations en première année de licence car elles seront presque toujours satisfaites (nombre de places important) et ils ne pourront donc pas accéder aux autres demandes, ni même à la procédure complémentaire s'il reste des places vacantes.

A noter : l'ordre des voeux n'intervient pas dans la sélection effectuée par les établissements car ils n'en ont pas connaissance.

Chaque élève peut formuler jusqu'à 36 voeux dont 12 maximum pour chaque type de formation (12 pour des BTS, 12 pour des DUT...).

Il est généralement conseillé d'en saisir une dizaine, surtout pour ceux qui demandent des formations sélectives.

Après l'inscription : suivre son dossier, renvoyer les dossiers de candidature "papier"

Jusqu'au 31 mai, il sera possible de modifier l'ordre des voeux. Une fois certain de son choix, il faut imprimer la fiche de voeux et faire parvenir dans les délais le dossier de candidature à chaque établissement choisi. Cette étape est importante car l'inscription sur APB ne dispense pas des formalités administratives propres à chaque formation. A noter : 982 établissements ont opté pour la dématérialisation ; dans ce cas, ce sont les enseignants de l'élève qui saisiront en ligne les résultats et les appréciations des deux premiers trimestres.

Ensuite bien vérifier à partir du 10 mai que le dossier a bien été réceptionné et qu'il est complet. Pour cela, il faut garder précieusement ses codes pour se connecter au site (identifiant et code d'accès).

Enfin, il faut patienter jusqu'à l'envoi des résultats d'admission qui interviendront à partir du 9 juin et jusqu'au 19 juillet. Trois phases d'admission vont se succéder :

  1. A partir du 9 juin, les élèves auront connaissance d'une éventuelle réponse sur un de leurs voeux.
  2. Il faudra donner une réponse dans un délai de cinq jours (jusqu'au 14 juin).
  3. En cas de non réponse dans le délai imparti , il sera considéré comme démissionnaire (tous ses voeux seront alors annulés).

  • oui définitif : la proposition est acceptée, aucune autre proposition sera faite. Il faudra alors s'inscrire définitivement dès l'obtention du bac.
  • oui mais : l'élève accepte pour l'instant la proposition mais maintient sa candidature pour des voeux mieux placés. Il doit attendre la phase suivante d'admission.
  • non mais : il renonce à cette proposition et attend une réponse pour des voeux mieux classés. Attention : dans ce cas, il perd ses droits sur cette proposition sans être sûr d'obtenir satisfaction sur des voeux mieux classés.

A noter que pour ceux qui n'auraient pas reçu de proposition ou ne se seraient pas inscrits sur APB en temps voulu (avant le 20 mars), il existe une procédure complémentaire du 24 juin au 23 septembre, mais seuls les voeux formulés sur des places alors vacantes seront possibles. C'est alors le risque de ne pas pouvoir suivre la formation de son choix.

Dernier point : en cas de doute ou de question, il existe une rubrique contact sur APB. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à questionner son professeur principal ou un conseiller d'orientation.

Voir tous les articles du même auteur

Sur le même sujet