Dora l'exploratrice fête ses 10 ans

Déjà dix ans que l'héroïne de dessins animés Dora l'exploratrice fascine les enfants. Quelles sont les raisons d'un tel succès?
100

TF1 propose pour Noël, à l'occasion des 10 ans de l'exploratrice préférée des enfants un épisode exceptionnel et inédit de 45 minutes de Dora: "Dora et l'esprit de Noël" (mercredi 1er décembre, 8h00). Un événement à ne pas rater pour ces chères têtes blondes. Pourquoi une telle fascination sur les enfants? Voici les principales clés du succès de la plus célèbre des exploratrices.

Le premier dessin animé interactif

En 2000, date de la création de ce dessin animé, les enfants sont passifs devant leurs dessins animés, ils regardent mais ne participent pas. Dora l'exploratrice va changer la donne en utilisant pour la première fois le principe de l'interactivité: les enfants vont participer au déroulement de l'aventure. Au cours de chaque épisode, Dora pose une question aux petits téléspectateurs puis ne bouge plus en les regardant fixement tout en attendant leur soutien: c'est là que les enfants vont intervenir pour aider Dora à solutionner le "problème"! A ce moment, les enfants sont véritablement persuadés que sans eux, leur héroïne préférée ne saurait résoudre les énigmes: c'est certainement une des clés de la réussite.

Un graphisme tout simple et des histoires écrites avec les enfants

La très grande simplicité des dessins (contrairement aux mangas) explique aussi l'engouement des enfants pour ce programme. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les enfants adhèrent mieux à des illustrations simplistes, tout simplement parce qu'elles sont plus facilement identifiables pour un public très jeune.

La manière de concevoir le scénario est également un gage de succès car les enfants sont des interlocuteurs privilégiés dans l'écriture des histoires. Pour chaque épisode, 75 enfants de 4 à 8 ans sont consultés pour connaître leur ressenti face au story book: s'ils ne sont pas satisfaits, les histoires sont réécrites jusqu'à ce qu'elles trouvent grâce à leurs yeux, de quoi réduire la marge d'erreur! De plus, des psychologues participent à l'élaboration des scénarios.

Une héroïne aux nombreuses qualités et des méchants pas si méchants

Dora n'a pratiquement que des qualités: elle est gentille, altruiste, toujours de bonne humeur et surtout elle est bilingue! Les petits Français apprennent par son intermédiaire des mots anglais, les petits Américains des termes espagnols... Cela fascine les enfants et face à leurs parents qui, bien souvent, ne parlent pas d'autres langues que leur langue maternelle, ils se sentent valorisés.

Ce côté pédagogique séduit aussi les parents qui trouvent une certaine utilité à ce dessin animé, à l'heure où les activités des enfants doivent "servir à quelque chose" pour ne pas être mal perçues par des adultes très soucieux de l'avenir de leur progéniture.

L'absence de méchanceté du méchant, Chippeur le Renard: là encore, cela peut sembler assez paradoxal mais en fait cela n'a pas d'influence négative sur les enfants et rassure les parents: Chippeur chaparde des objets mais les rend toujours à son propriétaire avec l'aide de Dora, bien sûr!

A la base de ce dessin animé, on retrouve une théorie scientifique développée par le professeur américain Howard Gardner à qui l'on doit la théorie des "intelligences multiples": dans chaque épisode, il est fait appel à diverses formes d'intelligence liées à la langue, aux mathématiques, à la musique...

Voir tous les articles du même auteur

Sur le même sujet