Lutter contre la fatigue de manière naturelle: la microsieste

Stress, somnolence au quotidien peuvent être dûs à un manque de repos. Pratiquer des microsiestes peut éviter que cela dégénère en dépression. Explications
12

Trajets de plus en plus longs, horaires décalés, sommeil perturbé, agité, pression au travail... sont autant de causes d' un manque de repos qui se traduit par de la somnolence durant la journée, du sress et qui peut entraîner des épisodes dépressifs et même des maladies cardiovasculaires. Une étude réalisée en janvier 2011 par BVA pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) et la MGEN a révélé qu'un français sur cinq souffrait de somnolence au quotidien.

Pratiquer plusieurs fois par jour des siestes flash ou siestes rapides peut être la solution sans passer par les médicaments. De quoi s'agit-il? Quelles sont les vertus de la microsieste? Comment la pratiquer?

Les effets néfastes d'un manque de sommeil

Le sommeil permet à l'organisme de récupérer sur le plan physique( sécrétions hormonales, régénérations cellulaires...), psychologique et intellectuel (mémorisation par exemple). Un mauvais sommeil, trop court, perturbé, aura des effets néfastes: troubles de l'attention et somnolence, perturbation du métabolisme du sucre favorisant l'excés de poids, mauvaise élimination des toxines, perte de vigilance, accidents...

Un retard de sommeil qui s'accumule peut conduire à un déficit chronique favorisant les risques de dépression et les maladies cardiovasculaires.

Pour mieux dormir, il existe des solutions simples: respecter les signaux du sommeil (baillements, nuque lourde, yeux qui piquent), éviter de pratiquer des activités trop stimulantes après 19 heures, limiter la consommation d'excitants tels le café, la vitamine C, le thé, le coca cola...

La microsieste peut aussi être pratiquée.

La microsieste: qu'est-ce-que c'est?

Il s'agit d'une sieste de très courte durée, appelée aussi sieste rapide ou sieste flash, qui dure quelques minutes et qui permet une détente profonde. Pratiquée deux à trois fois par jour, elle permet de récupérer l'équivalent de 1h30 de sommeil et ainsi d'éviter les coups de pompe, le stress et de ménager la santé en même temps.

Ces quelques minutes de relaxation permettent de faire le vide dans la tête, de décontracter les muscles mais aussi de réduire le taux de cortisol, l'hormone du stress, dans le sang. La microsieste est un bon outil antistress avant un examen, une réunion importante ou un entretien d'embauche par exemple.

Une sieste rapide de cinq minutes évitera également les états de somnolence qui peuvent survenir et être à l'origine d'une baisse de la vigilance, une diminution des réflexes, sources d'accidents. Les pertes de mémoire sont également évitées. Ainsi, la micosieste augmente les performances, l'efficacité. Les patrons d'entreprises japonais mais également des personnalités de la politique, du show-biz ont bien intégré les vertus des microsiestes et les pratiquent régulièrement (Napoléon, Léonard de Vinci, Dali, Jacques Chirac ...).

Comment pratiquer la microsieste?

Une microsieste peut se pratiquer n'importe où: assis à son bureau, debout dans les transports...ou même dans les toilettes! ce qui est important est, quand même, de pouvoir s'isoler dans un lieu calme.

Elle se pratique à tout moment mais le meilleur moment pour plus de récupération est le début d'après-midi, après le déjeuner au moment où l'organisme est programmé pour s'endormir c'est-à-dire au moment de la digestion.

Certaines personnes ont des prédispositions particulières pour cet exercice c'est-à-dire qu'ils peuvent s'endormir n'importe où, dans n'importe quelle position. cependant, mieux vaut adopter une posture qui favorise l'endormissement: jambes décroisées, bras le long du corps, respiration ralentie. Il faut détendre le cou, les épaules, le dos.

Le fait de visualiser un paysage agréable peut aider à entrer en phase de sommeil.

Enfin, la régularité et la patience sont de mise. Il convient de ne pas se décourager car pour certaines personnes il est assez difficile de se laisser aller, au moins au début: il faut s'entraîner régulièrement pour bénéicier des bienfaits de la microsieste.

Sur le même sujet