Maquillage des yeux: comment choisir son mascara?

Produit indispensable pour sublimer les yeux: le mascara. Quelle couleur, quelle brosse choisir selon son type de cils? Waterproof ou non? Conseils.
83

Pour une très grande majorité de femmes, le mascara est le produit indispensable pour transformer le regard, le rendre plus intense. Mais on est souvent perdu face à la multitude de mascaras disponibles aujourd'hui dans les rayons produits de beauté: volumateur, allongeant, waterproof... On ne sait pas toujours lequel choisir, quel est le bon mascara? Voici quelques conseils et astuces pour faire le bon choix, celui qui sublimera le regard.

Présentation et origine du mascara

Le mascara est composé d'une bouillote qui contient le jus dans lequel trempe une brosse. Il permet de colorer les cils, mais aussi, selon les différents types, de les allonger, de leur donner du volume.

L'origine du mot "mascara" est très incertaine. Mais on sait que l'utilisation du mascara est très ancienne, car des traces de recettes de mascara remontant au Ve siècle avant JC ont été découvertes. Dans la Grèce antique, à Rome, en Egypte on utilisait déjà des mélanges de musc animal, de résines, de gommes et même des insectes écrasés pour se noircir les cils.

Au XIXe, on utilisait de l'antimoine, roche noire aux reflets bleutés, qui se présentait sous forme de petits savons noirs sur lequel on crachait, discrètement, pour l'humidifier et se farder les yeux. L'utilisation de cette roche pour se maquiller les yeux a été empruntée aux tribus des hauts plateaux algériens qui l'utilisaient pour se maquiller, mais aussi protéger les yeux de certaines maladies.

En 1913, un chimiste, T.L. Williams et sa soeur, Maybel, créent un mascara à base de poussières de charbon et de vaseline, qu'ils vendent par correspondance et qui donnera naissance à la marque Maybelline (contraction de "Maybel" et de "vaseline") qui appartient aujourd'hui au groupe L'Oréal.

C'est dans les années 1950, que le mascara tel qu'il se présente aujourd'hui, c'est-à-dire avec un applicateur, est apparu. On le doit à Héléna Rubinstein.

Quelle couleur choisir?

Il existe une assez grande variété de couleurs, mais c'est le noir qui est la plus vendue. Beaucoup de femmes considèrent que c'est la couleur qui embellit le plus le regard. Pourtant, le noir a tendance à donner un regard plus dur et sophistiqué qui ne convient pas forcément pour une utilisation quotidienne, ni pour certaines carnations de peau ou couleurs de cheveux. Ainsi, si la couleur noire sied généralement bien aux brunes, elle n'est pas la plus adaptée aux carnations laiteuses et aux yeux clairs. Pour ces dernières, choisir d'autres couleurs adoucira le regard.

Pour des yeux bleus, il convient de privilégier le brun, le bleu, le prune et le gris; pour les yeux verts, le brun, le bleu, le prune ou le vert; pour les yeux marrons, le brun, le bleu et le vert et pour les yeux noirs, le noir et le brun, le brun convenant mieux au quotidien et le noir pour un maquillage de soirée, par exemple.

Quelle brosse choisir?

Si les fabricants proposent une aussi grande variété de mascaras, c'est parce que tous les cils ne se ressemblent pas: certains sont fins, peu fournis, d'autres trop raides, trop courts... Il faut donc que le mascara corrige ces petits défauts naturels.

Pour les cils iréguliers: il faut les démultiplier, les écarter. Une brosse à petits picots durs et serrés sera idéal avec un jus qui empêchera qu'ils se recollent après le passage de la brosse.

Pour les cils trop courts: il faut les allonger, une première brosse déposera une base qui les gainera et une deuxième déposera du noir pour les colorer.

Pour les cils raides ou droits: la brosse devra les recourber, elle sera en spirale pour donner un effet faux-cils.

Pour les cils pauvres, peu fournis: une grosse brosse leur donnera du volume.

Et enfin, pour les beaux cils, même eux doivent avoir un mascara spécifique: une brosse multipeigne, très fine évitera les surcharges, les épaisseurs qui alourdissent le regard, elle gainera sans épaissir.

Waterproof ou non?

L'intérêt du mascara waterproof est d'éviter d'avoir l'oeil au beurre noir à la moindre larme ou goutte de pluie. Il permet même les séances piscine sans couler. Il est donc particulièrement intéressant pour garder un regard impeccable en toute circonstance.

Son principal inconvénient reste sa difficulté à l'ôter. Il faut utiliser un démaquillant spécifique et même si les dernières générations de waterproof sont moins agressives que les plus anciennes, il convient de ne pas frotter trop fortement.

Il reste cependant peu recommandé pour celles qui ont des yeux sensibles ou qui portent des lentilles. Pour ces dernières, il convient de choisir des formules adaptées spéciales "yeux senisibles" testés ophtalmologiquement.

Comment poser son mascara?

Tout d'abord, sortir délicatement la brosse de la bouilotte en la tournant et non en pompant.

Pour éviter les paquets, il ne faut pas surcharger la brosse de produit et la nettoyer régulièrement avec de l'eau savonneuse et en la rinçant soigneusement.

Commencer l'application sur la pointe des cils supérieurs et bien étirer en soulevant les cils au maximum. Faire des petits zig-zag comme les maquilleurs professionnels pour bien imprégner les cils.

Pour donner plus de volmule, appliquer deux couches de mascara, la deuxième lorsque la première est bien séche.

Enfin, ne pas appliquer de mascara sur les cils inférieurs en cas de fatigue ou de cernes.

Voir tous les articles du même auteur

Sur le même sujet