Protéines, lipides, glucides: à quoi servent-ils?

Il s'agit de nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Pourtant, certains régimes les bannissent. Quel est vraiment leur rôle respectif?
383

Les protéines, les lipides et les glucides permettent le bon fonctionnement de notre cerveau, de nos muscles, de nos os mais aussi de notre peau et même de notre humeur. Certains nutritionnistes préconisent d'exclure les lipides et les glucides en faveur des protéines; d'autres soulignent les effets néfastes d'une trop grande absorption de protéines sur notre santé. Comment s'y retrouver? Voici un rappel de leur rôle dans notre organisme, où les trouver dans l'alimentation et à quelle dose les consommer.

Les protéines fabriquent les muscles

Les protéines sont la base de certains régimes amaigrissants (régime Dukan, diète protéinée par exemple) afin, non seulement, de maintenir la masse musculaire mais aussi d'obliger l'organisme à puiser dans les réserves de graisse en absence d'apports en lipides et en glucides.

En effet, les protéines sont indispensables à la constitution des muscles et à la souplesse de la peau car ils favorisent l'oxygénation de la peau, et donc sa tonicité, grâce au fer qu'elles apportent.

A l'inverse, trop de protéines sur une durée de plusieurs mois acidifient l'organisme risquant de créer de l'ostéoporose, une trop grande oxydation des cellules qui accélère leur vieillissement ainsi qu'une surcharge du foie et des déséquilibres rénaux.

Où trouver les protéines?

Les protéines animales sont présentes dans les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers; les végétales dans les légumineuses, le soja et les céréales.

Pour profiter des bienfaits des protéines tout en minimisant les effets négatifs, il convient de leur accorder une place raisonnable dans notre alimentation , soit un quart des aliments ingérés. Cela représente, par jour, pour une femme de 60 kg, 1 yaourt, 20 g de fromage type camembert ou 10 g de beurre, 150 g de poisson au déjeuner, 150 g de volaille au dîner et 150 g de riz.

Les glucides nourrissent le cerveau

Tout d'abord, il convient de préciser qu'il existe deux catégories de glucides avec un rôle respectif bien déterminé dans l'organisme.

  • Les glucides simples que l'on trouve dans les fruits et les légumes, et tous les aliments au goût sucré, apportent un "flash" d'énergie, c'est-à-dire sur un temps très court.
  • Les glucides complexes que l'on trouve dans les féculents, les céréales et les légumes secs, apportent également de l'énergie mais sur une durée plus longue, pendant trois à quatre heures après l'ingestion.

Cependant, un excès de glucides par rapport aux besoins de l'organisme (compte tenu du niveau d'activité physique, de l'âge...) favorise la prise de poids car les glucides non utilisées par l'organisme sont stockées sous forme de graisse.

La bonne dose dont l'organisme a besoin est d'environ 250 à 275 g par jour pour une femme active de 60 kg ce qui correspond à 100g de pâtes, 100 g de riz, 100 g de pain complet ou de céréales, 400 g de fruits et légumes et 10 g de sucre.

Les lipides sont le stock d'énergie de l'organisme

Les lipides permettent la fabrication des cellules, des neurones mais aussi des hormones; elles régulent également la température corporelle et l'oxygénation de l'organisme.

On distingue les acides gras insaturés présents dans l'avocat, les poissons gras, l'huile d'olive... qui réduisent le cholestérol, le vieillissement des cellules mais aussi le risque de troubles de l'humeur tels que la dépression, et les acides gras saturés présents dans la viande, les oeufs et les produits laitiers qui peuvent entraîner des problèmes cardio-vasculaires et du cholesthérol.

Pour éviter la prise de poids mais aussi les carences, les besoins journaliers d'une femme active peut consommer 10 g de beurre et 150 g de viande ou un oeuf et 2 cuillerées d'huile d'lilve ou de colza et 150 g de poisson (saumon, sardine, hareng).

Sur le même sujet