Quelle alimentation pour éviter la migraine?

Les facteurs déclenchants la migraine sont nombreux, certains aliments en feraient partie: quels sont les aliments à éviter et ceux à privilégier?
37

Le stress, les émotions, la lumière, le froid, les insomnies peuvent être à l'origine des crises de migraine . L'alimentation peut aussi les déclencher. Quels aliments sont à éviter? A l'inverse, d'autres ont-ils des vertus anti-migaine? Quelles erreurs sont à éviter en matière d'alimentation quand on souffre de migraines?

Limiter l'alcool

Les personnes souffrant de migraine, constatent assez fréquemment que l'alcool est un facteur déclencheur de la migraine. Cependant, tous les individus n'y sont pas sensibles de la même façon, c'est-à-dire que l'intensité des crises est variable non seulement d'un individu à l'autre mais également en fonction de la nature de l'alcool ingéré. Ainsi, le vin blanc est plus souvent mis en cause que le vin rouge, tout comme le mauvais vin par rapport au bon vin et le whisky et à la vodka comparés à des alccools moins forts. Une étude publiée dans le British Medical Journal en 1997 a révélè que sur les 577 patients de la clinique de la migraine de la Princesse Margareth (Londres) observés, pour 28 % d'entre eux la bière déclenchait les maux de tête et pour 18 % toutes les boissons alcoolisées étaient en cause.

Il apparaît donc bien que la sensibilité à l'alcool est variable d'un individu à l'autre: limiter sa consommation d'alcool peut être un moyen d'éviter les crises.

Eviter les aliments gras

Nombre de migraineux constatent que les crises surviennent plus souvent après un repas copieux. Charcuteries, viandes, fromages sont alors incriminés. il semblerait, mais sans certitude scientifique, que cela soit dû à la présence de sérotonine impliquée dans la vasoconstriction des artères touchées par la migraine.

Là encore la sensibilité des individus est variable, il convient donc pour chaque migraineux de déterminer quels aliments déclenchent des crises afin de les proscrire de son alimentation.

Pas d'excès de chocolat

Le chocolat fait lui aussi partie des aliments les plus fréquemment mis en cause lors d'une crise migraineuse. C'est la sérotonine, l'hormone de la bonne humeur, qu'il contient en quantité non négligeable qui serait responsable. Le déclenchement d'une crise violente juste après la consommation de chocolat peut indiquer que ce dernier est un facteur déclencheur, il vaut mieux arrêter d'en consommer.

Fruits acides, tomates, glutamate... également accusés

Alcool, chocolat, fromages... ne sont pas les seuls à être considérés comme des déclencheurs de la migraine. Certains migraineux constatent que les oranges, citrons et autres pamplemousses, les tomates mais également la levure de bière étaient à l'origine des crises. D'autres citent le glutamate, ce rehausseur de goût très présent dans la cuisine asiatique, qui entraîne de violents maux de tête.

Ne pas sauter de repas, bien s'hydrater et manger lentement... les glaces

Le fait de sauter un repas peut également avoir des conséquences fâcheuses en cas de terrain propice à la migraine: l'hypoglycémie que celà entraîne est une cause connue par le corps médical pour favoriser les céphalées. De même, une étude réalisée en 2002 a fait le lien entre la vitesse d'ingestion d'une glace et la survenue de maux de tête: manger lentement sa glace peut éviter aux migraineux le déclenchement d'une crise.

Ainsi, il convient de manger à heure fixe, de ne pas sauter de repas et de boire régulièrement (la déshydratation peut être à l'origine de la migraine) pour minimiser les risques de survenue d'une crise.

Le café, ami des migraineux?

Il semblerait que la caféine qu'il contient permettrait d'empêcher la crise ou d'en réduire l'intensité. Le coca cola peut jouer le même rôle, car lui aussi contient de la caféine. Mais là encore, l'effet de la caféine est variable selon les individus, chez certains elle aurait l'effet contraire et consommée en excès, elle déclencherait les crises!

Il apparaît donc que certains aliments seraient à l'origine de la migraine, ou tout au moins la déclencherait mais la sensilité de chaque personne est variable: il revient à chacun de faire sa propre enquête afin repérer le ou les aliments coupables, puis d'essayer de s'en passer pour réduire les crises.

Sur le même sujet