Trucs et astuces minceur pour ne pas regrossir après un régime

Les kilos en trop se sont envolés mais pour conserver le poids idéal, il faut continuer à faire attention à son alimentation. Conseils et astuces à suivre.

Après un régime, il faut bien souvent continuer à faire attention, particulièrement lorsque les problèmes de poids sont récurrents. Mais ça ne veut pas forcément dire interdits et privations: quelques trucs simples à adopter dans la vie quotidienne permettent d'associer légèreté et plaisir.

Adopter les modes de cuisson light

Les méthodes de cuisson préconisés dans le cadre d'un régime hypocalorique sont à adopter au long cours. Non seulement, ils permettent d'éviter l'utilisation de matières grasses mais, en plus, ils sont meilleurs à la santé.

  • la cuisson au four évite l'utilisation de matières grasses à condition de préférer les cuissons à températures pas trop chaudes car elles dessèchent les aliments. Une cuisson longue et à température douce assurera du moelleux aux viandes, aux poissons mais aussi aux légumes farcis.
  • La cuisson au wok se situe à mi-chemin entre la cuisson à la poêle et la cuisson à la vapeur. Il cuit les aliments aldente tout en préservant les vitamines. Il est particulièrement adapté à la cuisson des légumes et des viandes braisées.
  • La cuisson à la vapeur est la plus recommandée dans le cadre d'une alimentation minceur: elle évite les matières grasses et préserve les oligo-éléments et les vitamines. Elle se prête particulièrement à la cuisson des légumes mais aussi des poissons et des viandes blanches en particulier.
  • la cuisson au micro-ondes: son principal avantage est bien sûr la rapidité mais elle dispense d'ajouter du beurre ou de l'huile. Les légumes et les poissons s'accommodent bien de ce mode de cuisson.
  • la cuisson en papillote garde intact les valeurs nutritionnelles des aliments mais aussi le goût. Pommes de terre, viandes, légumes et poissons sont particulièrement savoureux cuisinés ainsi.

Connaître quelques astuces anti-fringale

Le plus dur après un régime est de continuer à éviter les aliments interdits. Le risque, alors, est de se ruer sur une pâtisserie, du chocolat ou autre encas pas très diètétiquement correct dès qu'une petite faim se fait sentir. Que faire?

Tout d'abord, se demander s'il s'agit d'une vraie faim ou seulement de gourmandise ou bien d'un moyen de compenser un manque, ou encore si c'est dû à de l'ennui. Pour cela, se demander si une tranche de jambon procurerait la même satisfaction: si oui, il s'agit bien d'une petite faim que l'on comblera avec un aliment pas trop calorique (yaourt 0%, une pomme..) ; si non, il ne s'agit que de pure gourmandise ou de plaisir; dans ce cas, il faut réfléchir à une activité qui procurerait autant de satisfaction sans danger pour la ligne (lecture, shopping, discussion avec une amie, un bon bain....) et s'y consacrer immédiatement pour chasser les "mauvaises intentions"!

Autres trucs:

  • boire un grand verre d'eau plate à température ambiante car elle affiche 0 calorie. c'est un truc éprouvé mais qui a fait ses preuves. On peut éventuellement l'accompagner d'une pomme (grâce à la pectine qu'elle contient, au contact de l'eau dans l'estomac, cela cale bien) ou d'un morceau de pain complet de préférence (les fibres contenues dans le pain, elles aussi gonflent dans l'estomac et donnent un sentiment de satiété immédiat).
  • respirer un mélange de clou de girofle, vanille et cannelle: cela apaise la sensation de faim. Ce truc est bien connu des musulmans pendant le ramadan.
  • se laver les dents : après un repas mais aussi en cas d'envie de manger, se brosser les dents, grâce au goût mentholé du dentifrice, on n'a plus envie de grignoter.
  • consacrer au moins 20 minutes aux repas: cela permet au cerveau d'enregistrer le signal de satiété envoyé par l'estomac et d'éviter les fringales quelques temps après être sorti de table.

Utiliser les produits light à bon escient

Les nutritionnistes sont assez partagés quant à l'utilisation des produits light qui se multiplient dans les rayons des supermarchés: certains sont réellement intéressants et permettent d'alléger la facture calorique, d'autres seulement le porte-monnaie.

Il convient cependant de faire attention de ne pas en consommer une double ration sous prétexte qu'ils sont allégés. Mieux vaut parfois consommer un produit "normal" en plus petite quantité qui apporte une plus grande satisfaction gustative qu'un allégé qui entraîne une frustration.

Les allégés intéressants sont:

  • le lait demi-écrémé (il apporte autant de calcium que le lait entier tout en gardant une bonne teneur en vitamine D)
  • les yaourts aux fruits à 0% permentent de réduire de 50 le nombre de calories pour un apport équivalent en calcium que les "normaux". Par contre, il est inutile de se ruer sur les yaourts nature allégés car ils ne baissent que de 9 calories l'apport calorique et bien souvent pour une saveur moindre.
  • le fromage blanc à 0 ou 20 % de matières grasses
  • les fromages allégés sont bien moins caloriques que les fromages classiques mais leur goût laisse bien souvent à désirer. les vrais amateurs de fromage prèfèreront un morceau de fromage plus petit mais plus savoureux
  • le beurre léger est un vrai allié à condition de doubler la quantité sur la tartine ou sur l'assiette de légumes.
  • la crème light est moins grasse que la crème entière et présente les mêmes propriétés à 12 % de matières grasses mais résiste moins bien à la cuisson
  • les sodas zéro calorie sont intéressants pour ceux qui ne peuvent s'en passer mais maintiennent le goût pour le sucré. Mieux vaut boire de l'eau et les réserver à certaines occasions.
  • les édulcorants (aspartame, stévia..) n'ont d'intérêt que pour les accros au sucre.
  • les compotes sans sucres ajoutés gardent leur intérêt en fibres, minéraux sans alourdir la facture calorique. Elles sont une bonne alternative aux fruits surtout pour les personnes aux intestins fragiles qui ne doivent pas consommer trop de fruits crus.

Sur le même sujet