Age et sexualité

La sexualité des séniors est-elle synonyme de lubrifiants et de pilule bleue ? Des études récentes montrent comment évolue le rapport sexuel avec l'âge.

Beaucoup de gens ont une attitude pessimiste vis-à-vis de la sexualité pendant la vieillesse. Et pour cause, l’idée que les personnes âgées sont physiquement sans charme, indifférentes au sexe ou incapables d’avoir des stimulations sexuelles, est toujours largement répandue.

Cependant, sans problèmes de santé particuliers et avec un partenaire disponible, la plupart des personnes âgées continuent d'avoir des relations sexuelles dans leur huitième ou neuvième décade.

Ce que montrent les faits

Si la fréquence des rapports sexuels diminue avec les années, le plaisir et la satisfaction restent les mêmes. En effet, si le vieillissement altère la quantité des hormones mâles, il en change ni le nombre ni la variété, de sorte que certaines défaillances de l’érection peuvent être améliorées par la seule restauration du niveau de testostérone. Chez la femme, la lubrification du vagin se fait atteindre un peu plus longtemps, mais elle est toujours de la même qualité que chez une femme jeune.

L’orgasme ?

On distingue quatre phrases successives dans l’orgasme : l’excitation, le plateau, l’orgasme proprement dit et la résolution. Chez l’homme âgé, lorsque l’érection est conservée, le cycle des réactions sexuelles est transformé. La phase d’excitation est allongée, mais une fois la phase de plateau atteinte, l’érection est généralement ferme. Lorsqu’il arrive à ce niveau, l’homme peut souvent jouir sans éjaculer. La réduction du besoin d’éjaculer permet de poursuivre avec succès une vie sexuelle dès lors que l’homme connaît cette réaction et l’accepte, sans la prendre pour une infirmité.

Chez la femme, les quatre phases de l’orgasme sont les mêmes, sauf que comme on l'a souligné, la lubrification du vagin, qui correspond à l’excitation sexuelle, se fait attendre de quatre à cinq minutes (au lieu de 30 sec chez la femme jeune). La phase orgasmique dure moins long temps et la phase de résolution est toujours brève. En somme, l’excitation dure moins longtemps et les autres phases sont abrégées.

Les problèmes éventuels

Si les personnes âgées rencontrent des problèmes dans leur vie sexuelle, ceux-ci sont souvent liés à d’autres facteurs qu’au dysfonctionnement érectile proprement dit. Il peut y avoir des problèmes de santé, des médicaments qui réduisent la possibilité d’érection ou de lubrification.

D’autres soucis, comme la mise à la retraite ou des changements de style de vie, peuvent également être à l’origine des problèmes sexuels.

Plus tard, dans un âge plus avancé, la disponibilité d’un partenaire sexuel ou le placement en institution peut aussi nuire à une sexualité épanouie.

Sources:

www.virilplant.com

cec-formation.net

Sur le même sujet