user_images/288723_fr_portraitvi.jpg

VINCENT ESTASSY

Publié dans : Les articles Culture de Vincent Estassy

Tabou présente Carpe diem en enfer : une bédé d' Alfonso Azpiri

Azpiri dessinateur espagnol né à Madrid en 1947 dans une famille de musiciens se destinait à une carrière de pianiste. Il a préféré embrasser la carrière de

Auteur de la série Lorna, une série de science fiction, teintée d’érotisme. Alfonso Azpiri franchit de nouveau les Pyrénées grâce aux éditions Tabou. Carpe diem en enfer, une bande dessinée érotique non pornographique entièrement réalisée à l’aquarelle et à l’humour ravageur. Attention Bd joyeuse à ne pas mettre entre toutes les mains.

Avec Sulfura, on se fait du bien en enfer

Monde des enfers : Sulfura est une sculpturale succube, elle mène la belle vie. Une vie de luxure Son insatiable appétit sexuel sème la zizanie dans la salle des tourments de l’enfer.

Satan décide de l’envoyer sur Terre pour d’une part s’en débarrasser et ramener en enfer des âmes purs. Car elle perturbe la bonne marche des salles des tourments de l’enfer.

Carpe diem en enfer est constitué d’historiette dont Sulfura en est le fil conducteur.Tout commence par un dialogue érotico-comique entre Satan embarrassé de son manque de performance sexuelle et la belle diablesse.

-T’es intenable petite tu perturbes tout le monde ici ! On est en enfer pour y souffrir, pour y rôtir, pour y subir d’éternels supplices, pas pour se faire plaisir !

Celle-ci répondant Ils sont pourtant nombreux à se retrouver ici pour ça !

Sulfura : qui pourra apaiser sa gloutonnerie sexuelle ?

Envoyé sur Terre, avec de nouveaux pouvoir elle utilise mille ruses pour soudoyer à travers le temps et l’espace des prétendues âmes pures qui étaient plus ou moins destinées à finir nu, le sexe pendant en train de bouillir dans une marmite et les fesses piqués par de débonnaires gardiens des enfers

Est-il plus facile de débaucher un paisible paysan du moyen-âge, ou sauver le le plus chaste des habitants de Sodome et Gomorrhe, Sulfura répondra présente et se donnera corps et âme pour remplir au bien ses missions.

Sulfura fera aussi un saut dans notre époque où elle sera confronté à un internaute adepte des sites pornographiques. Pour Sulfura l’occasion est toujours rêvée de trouver un ou des partenaires à la hauteur de sa gloutonnerie sexuelle.

Chaque mission est l’occasion pour Alfonso Azpiri de présenter la coquine sous toutes les coutures. Une beauté à damner. Plastique parfaite, têtons proéminents, seins rebondis, bouche pulpeuse, arrière train avantageux, la belle utilise ses charmes avec autant de succès sur Terre comme en Enfer.

Affublée de deux compagnons aussi obsédés l'un que l'autre par la gaudriole, et d’une insondable bêtise, Sulfura croise et pratique la luxure sous toutes ses formes et avec tous les sexes. Au final elle gagnera en maturité et en finesse. Elle dépassera sa condition d’objet sexuel et s’affirmera en tant que femme. A méditer.

Carpe diem en Enfer-Alfonso Azpiri

www.tabou-editions.com- La bédé sans interdit

15 euros- Public averti-52 pages couleur

À propos de l'auteur

user_images/288723_fr_portraitvi.jpg

VINCENT ESTASSY

merci  à Nos lecteurs pour ce moment passé avec vous, je m'envole pour
  • 103

    Articles
  • 16

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!