Cécile Corbel : une voix française au pays du soleil levant

Compositrice et harpiste née dans le Finistère interprète la bande originale du film des studios Ghibli Arrietty la Chapardeuse. Sortie le 12 janvier 2011.

La bande original d' Arietty la Chapardeuse est l'oeuvre d' une jeune compositrice et harpiste française née en 1980 dans le Finistère à Pont Croix. DEA d'archélogie, elle écuma longtemps les lieux festifs de la communauté bretonne de Paris avant d'enregistrer ses premiers disque chez chez Keltia Musique, un éditeur spécialisée dans la musique celte et bretonne. Sa musique aérienne est plus qu'une invitation au voyage, un univers à part entière. Compositrice et chanteuse, elle a joué le rôle titre d'Anne de Bretagne dans un Spectacle, le producteur ne trouvant pas l'interprète idéale pour le rôle. Elle est fière de ses origines bretonnes et distille cette culture parfois méconnue dans le monde entier. Au Japon la musique celte est représentée essentiellement par Bob Dylan ajoute t-elle.

Cécile Corbel : une bande originale d'inspiration celtique

Elle a envoyé un exemplaire de son album Songbook vol 2 pour remercier Ghibli de donner autant d'inspiration et de joie dans la création de ses compositions à elle et son ami Simon. Séduit Toshio Suzuki, le producteur a surtout été conquis par le titre Mary. Le producteur du film (Toshio Suzuki) d'Arrietty la Chapardeuse était en recherche d'un compositeur pour la musique, la musique de Cécile Corbel arrivant à point nommée. Au départ il ne s'agissait que d'un seul titre. Elle chante le thème principal d'Arrietty en japonais, mais la plupart des titres de l'album sont en anglais.

La bande originale de 14 titres a entièrement été enregistrée en France. Arrietty'song est disponible en édition simple ou pack collector dans les bacs depuis le 5 janvier chez Wasabi le label musical de Kazé). On peut même le trouver en import sur le sites Amazon en japonais.

Cécile Corbel : des émotions et des images

Elle a mis en musique les émotions des personnages et thèmes principaux à partir de poèmes envoyés et traduit en anglais par Monsieur Yanabayashi via des mails croquis et éléments colorisées du décors. L'équipe du film s'est même rendu dans le Berry assister à un concert de Cécile Corbel et son quintet.

Au sujet des thèmes musicaux, Cécile Corbel précise dans une interview donnée au webzine Wakanim : " Nous faisons toujours une histoire avec des personnages, un début et une fin. Ici la seule chose qui change c'est qu'on nous a fourni l'histoire".

Très impliquée dans le projet, son sourire et sa simplicité ont déjà contribué au succès du film au Japon se pliant de bonnes grâces aux interviews et tournées promotionnelles.

Sur le même sujet