Dans le lit des philosophes : penser et vivre l'amour en lucidité

Gilles Prod'homme met en équation le sentiment amoureux. Une vision alternative sur l'amour, le couple, la sexualité, le désir, le plaisir.

Journaliste et sociologue de formation Gilles Prod’homme est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le développement personnel, la philosophie, le management. Chez l'éditeur Eyrolles il a publié notamment "Le guide du mieux-être", "Comment se faire des amis (écrit avec Chantal Siebenfoercher), "S’exercer au bonheur", la voie des stoïciens". Eyroles édite des ouvrages d'expertises dans le domaine de l'informatique, la science, la photographie, la construction, l'entreprise, le droit.

Un monde libéré de l'emprise de la sexualité

Dans l’ouvrage “Le lit des philosophes", l'auteur constate qu’à l’instar de l’informatique, la sexualité occupe une place prépondérante dans notre existence. Le plasticien américain (Jeff Koons) né en 1955 à ce sujet affirme : " Le sexe est partout. C'est comme cela que nous sommes arrivés au monde. Dès lors que les gens accepteront leur sexualité de manière claire et plus ils seront solides".

Prod'homme constate -statistiques à l’appui- à une totale libération des moeurs. L’avènement d’internet, l'évolution de la société favorisant l'émancipation féminine et la multiplicité des échanges offrant de nombreuses possibilités pour tout un chacun d’assouvir d'un coup de clic ses propres fantasmes. Il en découle une multiplication des sites de rencontre, talk show pédagogiques, speed dating, love coach etc. Et pourtant comme l’annonce Gilles Prod’homme : “on voit grossir chaque jour un flot d’âmes esseulées et avide d’étreintes”. Il ajoute “une humanité affranchie des illusions de l’érotisme ne serait-elle pas tout bonnement plus heureuse ?

Diktat de la presse féminine

L’amour, l'acte d'amour, la fréquence des rapports sexuels sont mesurés comme une facture d'électricité.aujourd’hui. La presse féminine s'en donnant à coeur joie pour imposer une certaine norme.Et celui qui ne correspond pas aux canons esthétiques du moment se retrouve mis au ban d’une société hypersexualisée, mais où la notion de plaisir est absente.

De manière incisive et provocante, Gilles Prod’homme convoque les philosophes pour répondre aux questions auxquelles nous n’osons plus répondre sur l'amour, l'amour divin, l'amour charnel, le couple, le désir. le plaisir, la passion, la sexualité.

Diogène, Hanna Arendt, Beauvoir, Sartre, Spinoza, Leibnitz, Russell et Proust...). Leurs expériences ou inexpériences de l’amour ayant influencé fondamentalement leurs oeuvres. Ainsi pour Diogène de Sinope (-413-327), penseur de l’antiquité “la poésie de l 'amour” est laminée et réduit à un acte essentiellement animal. Il permet de s’interroger sur le statut de la sexualité dans nos sociétés modernes.

Philosophes dans le boudoir

De même pour le couple Jean Paul Sartres et Simone de Beauvoir, il existe des amours “nécessaires” réservés à l’intimité du couple et “des amours contingentes” constituées d’aventures de passage. Pour Leibnitz ( 1646-1716) en revanche le choix de l’être aimé serait la conséquence d’un ensemble de critères plus ou moins objectifs comme l’appartenance à un milieu social déterminé.

Des études scientifiques actuelles prétendent qu'il existerait un déterminisme social dans le choix de l'être aimé. (école de la “neurobiologie de l’amour” Helene Fisher, Lucy Vincent). Tout le contraire d’un Spinoza(1632-1677) auteur de L’Ethique qui voit dans l’amour avant tout un certain accomplissement : une joie d’aimer. Il a théorisé le concept de “désir” . Principal moteur de notre existence.

Ouvrage interactif et intelligent

Dans "Le lit des philosophes", l'auteur propose de parcourir les situations et émotions liées à l'état amoureux. Des expériences éclairantes et déculpabilisantes se situant à des années lumières de la pensée unique amoureuse actuelle. L’amour divin l’amour d’autrui, amour charnel. A vous de choisir votre camp.

En fin d’ouvrage une liste de citations et une bibliographie non exhaustive permet de tester l'amour lucide.

Dans le lit des Philosophes

Editions Eyrolles 14 euros

150 pages

Sur le même sujet