Japan Expo Sud : salon de la culture pop asiatique à Marseille

Mangas, animation, jeux vidéo... du 25 au 27 février 2011, Japan Expo Sud a fêté la culture japonaise. Une 3e vague qui a comblé plus de 35000 visiteurs.
4

Appelé autrefois Chibi Expo Marseille , Japan Expo Sud est une manifestation dédiée aux loisirs asiatiques qui a désormais acquis ses lettres de noblesse auprès du public méridional et des éditeurs. Installé dans les Halles 3 et 5 du Parc Chanot, à proximité du stade Vélodrome de Marseille, Japan Expo Sud célèbre la pérénité d'une culture japonaise vibrante et foisonnante. Le festival en outre propose un panel d'activités répondant à la trilogie : culture pop, anime/manga, vie traditionnelle.

3e vague Japan Expo Sud Marseille : Japon traditionnel et culture pop

Du 25 au 27 février dernier, des hordes de visiteurs costumés, et patients ont participé à la grande fête de la culture "japanime"(univers lié à l'animation japonaise, manga et jeux vidéo) . Tout commence par les éternelles files d'attente du matin. Un retard causé en raison de l' organisation rigoureuse que nécessite ce type de manifestation. Japan Expo Sud Marseille présente tous les aspects d'une convention (rassemblement de fans autour d'une même thématique) de pop culture japonaise habituelle qui se déroule chaque mois en France. Japan Expo Sud présente un volet d' activités à but non lucratives d'une part (dédicaces, projections, conférences, initiation et démonstration d'arts martiaux, bien-être etc.). Et d'autre part comporte un large espace consacré aux boutiques (141 boutiques en 2010) et des espaces de restauration.

Assez bien achalandées, elles débordent de colifichets, colorés et originaux. PeluchesTotoro, stores Naruto, CD de "J-Music" ( musique pop japonais e) , DVD , figurines, coussins, tapis de souris. Futiles ou utiles, les boutiques permettent de désigner les séries les plus populaires du moment . Depuis quelques années, l'organisateur livrant une chasse sans merci contre les importateurs de produits contrefaits.

Malgré l'aspect bondé des allées, et la chaleur étouffante, la bonne humeur règne. Des jeunes gens grimés en héros masqués ou lolitas gothiques , en recherche d'affection brandissent dans les allées du festival, des pancartes "free hugs" traduisible en "accolades gratuites". Les files devant les marchands de hot-dogs et autres snacks demeurent aussi longues qu'un jour sans pain. Les plus prévoyants ont judicieusement préparé des encas pour le repas de midi. Ambiance jambon beurre et cola.

3e vague Japan Expo Sud Marseille : merchandising et éditeurs BD

Les boutiques, les démonstrations spectaculaires d'arts martiaux, les visiteurs costumés, les stands amateurs de BD, l'espace jeux vidéo et loisirs asiatiques, ne présentent que des aspects souvent caricaturaux de Japan Expo Sud. De même l'organisateur agrémente le festival d'une série de conférences portant sur des thèmes épars: vie traditionnelle (culture Zen), séries animées, jeux vidéo. Les intervenants réalisateurs ou auteurs de manga sont aussi étonnés que leur oeuvres soient aussi appréciés en France qu'au Japon. Ils s'agit souvent de leur premier voyage en France.

Moins prestigieux que son homologue parisien, Japan Expo Sud a attiré néanmoins quelques éditeurs du monde de la BD francophone asiatique et de l'édition franco-belge. Clair de Lune (édition BD), Kana ( branche manga des éditions Dargaud), les jeunes éditions Booken (manhwa coréen), Xiao Pan (manhua chinois), Taïfu comics s'illustrant avec un stand dédié au "yaoi" (romance entre garçons destinées au public féminin).

Dans le domaine des jeux vidéo, l'éditeur Square Enix agence un stand de figurines en résine composé de ses principales licences (Final Fantasy, Kingdom Hearts, Bleach).

3e vague Japan Expo Sud : souvenir de la 2e vague

Pour mémoire, le réalisateur de la série animée Beck (série sur le rock and roll) Osamu Kobayashi, ou l'illustrateur de jeu vidéo Yusuke Kosaki (No more heroes) figuraient comme les principaux invités.

L'an dernier (2010), l'illustrateur et réalisateur de séries animées Satoshi Urushiara auteur du manga érotique Plastic Little, Legend of Lemnear (édition Pika) et le réalisateur Kazuki Akane (film Escaflowne, Cowboy Bebop ) ayant dispensé une masterclass fort instructive sur leurs techniques de dessin respectives. Des spectateurs passionnés posant à l'issue, des questions d'une grande pertinence. Avec parfois des réponses d'une qualité surprenante. Un jour lors d'une masterclass une personne dans l'assistance osa poser une question sur la méthode de travail de Satoshi Urushiara lorsqu'il dessinait des poitrines de femmes. Il a répondu benoîtement "je pense avec le cerveau d'en bas". Une réponse d'une telle franchise qu'elle rendit écarlate l'un des traducteurs de la conférence.

3e vague Japan Expo Sud : Marcus invité d'honneur

Cette année la salle de conférence, si pratique pour ses qualités acoustiques, a laissé place aux projections de séries animées et aux films amateurs. Désormais l'espace conférence figure au beau milieu de la salle principale dans le tumulte que l'on peut aisément imaginer . On va alors se consoler en ayant eu la chance d'assister à la projection du second volet remastérisé signé Gainax (studio d'animation japonais): Evangelion 2.22 You can not advance (éditeur Dybex), ce classique du cinéma d'animation japonais qui mélange des robots futuristes et introspection possède néanmoins une qualité graphique époustouflante et un scénario sophistiqué.

Marc Aguesse, éditeur du site web http://www.catsuka.com a dédié une exposition émouvante à l'oeuvre du cinéaste Kon Satoshi ( Paprika , Perfect Blue ) décédé en aôut dernier à 46 ans. Il a réuni divers hommages d'illustrateurs influencés par Kon Satoshi. Une autre exposition concernait Shotaro ISHinoMORI, un "mangaka" (auteur de BD nipponnes) qui figure au Guiness Book avec ses 770 titres et ses 128 000 pages de mangas rédigées. Shotaro ISHInoMORI est connu pour avoir fondé le style "tokusatsu", ancêtre des Bioman , San ku kaï . Il a été surnommé avisément: "le roi du Manga".

Pour terminer gros coup de coeur, pour l'animateur de TV Marcus, spécialisé dans l'univers des jeux video (Game One, Nolife). Marcus figure comme un pionnier de l' univers geek à la TV française. Sa gentillesse et sa disponibilité a conquis rapidement le public marseillais.

3 e vague Japan Expo Sud Marseille : la J-pop et expérience musicale

La programmation musicale permet de découvrir des groupes issus de la scène pop japonaise indépendante, à l'instar de l' habitués de Japan Expo Sud Marseille, Yuuki une artiste remplie d'énergie, à la fois modèle et chanteuse. La "J-pop" s'entend comme l'équivalent de la pop variété française. Les groupes et chanteurs souvent jeunes et d'apparence androgyne récoltent toujours un large succès auprès des filles. Le public peut aussi découvrir des révélations rock comme Head Phones President, un groupe de metal mené par la chanteuse charismatique Anza . Le groupe TarO et JirO, deux rockeurs formatés pour plaire au public féminin. un duo largement influencés par la pop britannique.

Côté français, Japan Expo Sud Marseille a donné sa chance à Retsugo (formation rock franco-japonaise) et Yume Duo (duo piano, violon) qui transcrivent des génériques de séries animées et de jeux vidéo en style classique.

Rendez-vous en juillet 2011 à Paris Nord Villepinte avec encore plus de surprises et d'invités prestigieux pour assister au 12e impact.

Sur le même sujet