Une Séparation : un grand film iranien

Avec Une Séparation Asghar Faradhi confirme ses talents de réalisateur. Une Séparation allie maîtrise de la caméra, et performance d'acteurs.
5

Sorti, le 8 juin 2011 et soutenu par le réseau de l'association française des cinémas d'art et d'essais ( 1000 cinémas, 2080 écrans) et distribué par Memento film, le film du réalisateur iranien Asghar Farhadi, Une Séparation a justement été salué par la critique et célébré lors du festival de Berlin 2011. Un film loué par la critique française, récompensé au Festival du Fajr (Iran). La fête du cinéma ( 25 juin au 1er juillet) constituera l'occasion idoine pour découvrir ce chef d'oeuvre du cinéma asiatique.

2 films pour Asghar Farhadi cet été

Année faste pour le réalisateur Asghar Farhadi qui compte déjà à son palmarès plusieurs récompenses internationales pour l'ensemble de ses précédentes réalisations : A propos d'Elly (2009), La Fête du feu (2006),(Prix du Scénario au Festival des 3 continents de Nantes), Belle Ville (2004), Danse dans la poussière (2003). Memento films profitera de la période estivale pour ressortir sur les écrans les 2 précédents films du metteur en scène iranien : A propos d'Elly, La Fête du Feu. A propos d'Elly a été vu par plus de 100 000 spectateurs français. A noter que l'actrice Leila Hatami (Simin) née en 1972 d'un père metteur en scène et d'une mère actrice est une francophile convaincue.

hommage à Jafar Panahi

A propos d'Elly a été récompensé comme Meilleur Film au Festival de Tribeca (USA), Ours d'Argent du Meilleur Réalisateur au Festival de Berlin pour Asghar Farhadi. Une Séparation vient confirmer le talent de scénariste et metteur en scène. Prix du jury Oecuménique et prix des lecteurs du Morgen Post.

Une série de récompenses pourtant moins politiques qu'artistiques. On ne peut s'empêcher de penser au sort du cinéaste iranien Jafar Panahi emprisonné pour avoir soutenu l'opposition au régime en place lors de la réelection du Président Amadinejad en 2009 .

Une séparation d' Asghar Farhadi : récompenses aux Berlinales 2011

Une Séparation, a été multi primé lors de cette dernière berlinale. Ours d'Or du Meilleur Film, Ours d'Argent de la Meilleure Actrice (décerné à l'ensemble des interprètes féminines du film). Ours d'Argent du Meilleur Acteur pour l'ensemble des interprètes masculins. La distribution parfaite ne pouvait que mériter une telle récompense tant les acteurs jouent leurs partitions avec sensibilité et justesse.

Une séparation : vie de couples déchirés

Nader ( Peyman Moadi) et Simin ( Leila Hatami) son épouse se déchirent devant le juge, pour obtenir la garde de leur fille pré-ados Termeh ( jouée par la fille du réalisateur Sarina Farhadi). Nader est contraint d'engager une aide-soignante Razieh (Sareh Bayat) pour s'occuper de son père malade. La femme enceinte fervente croyante accepte le travail, sans avertir son mari Hodjat (Shahab Hosseini), un homme violent et instable. Par excès de colère Nader bouscule la femme enceinte, elle dépose plainte pour infanticide. Nader devra faire preuve d'ingéniosité et de roublardise pour éviter la prison.

Une Séparation : femmes engagées dans la vie sociale

Semblable à un documentaire, le film s'empare du genre policier sous un jour nouveau. Mensonge, violence, le réalisateur ne prend partie pour l'un ou l'autre des protagonistes, il laisse le spectateur se forger sa propre opinion. Un film A voir absolument ! pour la prestation saisissante des deux acteurs masculin principaux, et la performance de Ali-Asgar Shabazi, le père de Nader atteint par la maladie d'Alzeimer. Même voilées, les protagonistes féminines ont du caractère. Elles ont le permis, sont actives socialement lettrées et contrairement aux idées reçus ne s'avèrent pas uniquement des épouses dévouées et soumises. A méditer.

Le film vient d'obtenir le césar 2012 du meilleur film étranger. Le distributeur français annonçant lors de la 37 e nuit des César, que le prochain film du réalisateur perse se déroulera à Paris. La carrière du film n'est pas encore terminé puisque il a été décerné par le jury de l'académie des Oscar le prix du "meilleur film étranger".

Sur le même sujet