Une vie de chat : un film d'animation à la française

Le studio d'animation Folimage présente son 3ème long métrage : une vie de chat ; un polar urbain drôle et sensible. Sortie nationale le 15 décembre.

Une vie de chat est un film d'animation original, né en France et plus particulièrement dans un studio d'animation réputé pour la qualité de ses oeuvre, le studio Folimage. Après le récit biblique (La Prophétie des grenouilles sorti en 2006 (1 million 200 000 spectateurs) et la fable écologique sortie en 2009 et meilleur film européen d'animation (Mia et le Migou) le studio s'attaque avec bonheur au polar pour enfant.

Une vie de chat est avant tout une histoire drôle et urbaine qui se déroule dans un Paris imaginaire et sublime bercé au tempo du jazz de Billie Holiday et des films noirs américains. Paris devenant un personnage à part entière ; à la fois sombre et lumineuse à la fois. Une vie de chat alterne des séquences intimistes et époustouflantes (les cavalcades sur les toits de Paris, les poursuites et combats sur les gargouilles la cathédrale de Notre Dame sont d'une fluidité redoutable), le film joue sur les deux tableaux et toutes les émotions de la vie, des plus joyeuses aux moins drôles.

Les réalisateurs Alain Gagnol et Jean Loup Felicioli ( réalisateurs du court métrage Pris de court, une compilation de 14 courts métrages disponibles en dvd déclinant un univer semblable à celui du film). Amis et jumeaux de profession depuis une vingtaine d'année ont confié aux talent des animateurs du studio Folimage (Valence) de mettre en image leur univers plutôt adulte et d'en faire un divertissement pas uniquement pour les enfants, mais aussi la famille.

Une vie de chat par le producteur de Mia et le Migou

Le célèbre réalisateur et producteur Jacques Rémy Girerd ( Ma petite planète chérie) se chargeant d'écrire les dialogues et de superviser l'essentiel de la production. Du financement, à l' enregistrements des voix, en passant la production lourde ( les étapes du dessin, montage, jusqu'au mixage final). Les dessinateurs à la personnalité des comédiens retenus pour incarner les différents personnages. ( En 2008 Dany Boon devenait un migou à l'accent Ch'ti très convaincant).

Le casting du film reposant sur des couples ou duos totalement opposés. La douceur de Dominique Blanc ( l'officier de police Jeanne délicieuse et tourmentée) s'opposant merveilleusement à la verve de Jean Benguigui qui incarne le patron mafieux Da Costa à la fois flippant et pathétique . Autre duo Bernadette Lafont actrice à la gouaille perceptible à la première écoute campe une sorte de Cruella duplice et détestable. Elle tranche avec la gentillesse,et la simplicité d'un Bruno Salomone au registre inédit qui joue Nico, le monte-en-l'air solitaire au grand coeur et accessoirement compagnon de route du chat Dino, le chat justicier qui mène une double vie. Attention aux coups de griffes rajeurs de ce chat redoutable épris de justice !

Une vie de chat : un scénario original et émouvant

Car si le film tourne autour de Dino le chat qui mène une double vie, il se démarque des productions enfantines habituelles en abordant de but en blanc, des thème comme la disparition de l'être cher, la mort, la dépression, la trahison, la violence, le bien, le mal.

Dino est un chat malin et espiègle, il ne cesse de passer ses journées à faire hurler le chien du voisin qui rameute tout le quartier et dormir et chasser des lézards qu'il offre à Zoe sa petite propriétaire atteinte de mutisme depuis la disparition de son père. La nuit tombante il accompagne un agile monte-en-l'air sur les toits de Paris lors de ses menus larcins.

Un jour après une de ses escapades nocturnes Dino ramène avec lui un bracelet en forme de poisson à la petite Zoé. Dino le chat calin aime consoler la petite fille de son chagrin et ramène différents cadeaux ( lézards) à Zoé. Sa mère ne sait pas comment lui redonner le sourire. Elle a engagé une femme de compagnie pour s'occuper de la maison lorsque celle-ci est au commissariat de police en train d'enquêter sur le meurtrier de son mari le truand Costa.

Victor Costa, hante ses jours et nuits, rondouillard et opiniâtre, il est affublé de complices aussi bêtes que méchant. Il ne cesse de courir après une statuette géante : Le colosse de Nairobi. Violent, pleutre et sans âme Da Costa incarne le mal sous toutes ses formes. Il est même prêt à sacrifier la vie d'une petite fille pour combler ses désirs. Irrécupérable sa fin en troublera plus d'un.

Une vie de chat : Folimage l'usine à rêve

Folimage présent depuis 30 ans produit des films d'animation de qualité mettant à l'honneur, la créativité de ses auteurs,le respect de l'environnement, et l'éducation. Folimage est aussi un important producteur de séries tv à succès ( Ariol inspiré par la bd de Emmanuel Guibert, Hopital Hilltop, Ma petite planète chérie).

Ils déclinent un univers foisonnant et d'une richesse infinie. Désormais installé sur le site rénové d'une ancienne cartoucherie, le studio devient le fer de lance de multiples entités liées au monde de l'animation du jeu vidéo, du cinéma.

Pour ceux qui ont aimé le film et qui désire en savoir davantage sur le film Il est possible de retrouver les produits dérivés du film d' animation sur la boutique du site Folimage : T-shirt sérigraphiés, roman, album illustré disponibles aux éditions Milan jeunesse . Un dossier pédagogique du film très complet explique de manière didactique toutes les étapes de fabrication du film, enregistrement des voix, effets sonores, bruitages, création graphique, et staff technique .

Une Vie de Chat Nommé à la 36 e cérémonie des César

Le film a été sélectionné par l'académie des Césars, dans la catégorie du meilleur film d'animation le 25 février prochain en direct sur Canal +.C'est la première fois qu'un film d'animation saura récompensé par un César. Une Vie de Chat aura fort à faire face à L'illusionniste de Sylvain Chomet, le 3e opus d'Arthur et Les Minimoys ( la Guerre des deux Mondes). L'homme à la Gordini et Logorama.

Une Vie de Chat : la suite ...

Le film Une Vie de Chat sortira sous le nom Pari neko Dino sur les écrans nippons, le 13 juillet 2013. Lien rapide sur le site japonais du film.

Sur le même sujet