Minecraft sur PC: soyez créatif !

Minecraft est un jeu PC atypique: il vous propose de laisser libre cours à votre créativité de bâtisseur !
17

Les jeux actuels, qu’ils soient sur PC ou sur consoles de salon, ont tendance à devenir de grosses machines hollywoodiennes: gros budget, effets spéciaux à tous les étages et… durée de vie qui passe par la fenêtre ! Franchement, payer 50-70€ pour un jeu qui se termine en 8-10 heures reste parfois un peu en travers de la gorge.

Mais internet permet à des créatifs malins de faire connaitre leurs petites productions. De nombreux studios “indépendants” se sont ainsi montés ces dernières années et commencent à engranger une notoriété et des ventes bien méritées. Minecraft est de ceux-là.

Lego ? Playmobil ? Un peu des deux, mais pas que !

Minecraft est en effet un jeu “bac à sable”. Sous cette appellation sont regroupés les jeux qui ont pour but principal de laisser le joueur libre de ses actions, dans un univers vaste et ouvert. Et c’est bien le cas, à l’extrême, même: Minecraft ne propose en effet aucune mission, aucun objectif, aucune récompense, si ce n’est le plaisir intrinsèque du jeu. Durée de vie: illimitée.

Qu’est-ce que Minecraft en définitive ? Un simulateur de monde et de construction. Le joueur est en effet projeté dans un vaste monde généré aléatoirement la première fois (et sauvegardé par la suite). Et pour être vaste, il est vaste, l’algorithme permettant de générer un territoire jouable d’une superficie égale à 8 fois (oui, HUIT FOIS) celle de notre planète. Avouez qu’il y a de quoi faire !

De quoi faire, oui, mais justement, quoi ? À vous de laisser parler votre créativité ! Minecraft est un jeu de construction: à partir des éléments du monde, à vous de bâtir vos envies ; tours, ponts, bâtiments fantastiques, recréations du monde réel (certains ont ainsi refait le Reichstag ou Notre-Dame de Paris)… La seule limite, c’est vous !

Mais mais mais… comment ça marche ?

Tout ce dont vous aurez besoin se trouve dans le monde, à vous de le trouver et de l’utiliser à bon escient !

Vous arrivez en effet en jeu avec rien dans les mains, rien dans les poches. À vous d’exploiter les ressources naturelles et d’en faire quelque chose. Avec vos petites mains, vous pourrez ramasser de la terre, du sable et du bois. Ce bois, une fois traité en planches (une des opérations de base) vous permet de construire un atelier, vous donnant ainsi accès à des opérations de montage plus complexes ; avec le bois, vous pourrez faire ainsi vos premiers outils: hache, pelle, bêche et surtout pioche, qui va à son tour vous permettre d’exploiter la pierre, pierre qui vous permettra de faire des outils plus résistants et d’exploiter d’autres types de ressources.

Pour la construction, c’est très simple: on empile les cubes de matériaux selon la forme désirée.

Le jeu gère un cycle jour-nuit. Et la nuit, si vous n’avez pas de torches, eh bien vous n’y voyez rien. Plus grave: en jeu solo, la nuit des monstres apparaissent. Et les bougres sont agressifs et dangereux… À vous de vous en protéger.

Au bout d’un moment, on ne s’ennuie pas ?

Il y a toujours quelque chose à faire ! Mais le jeu propose aussi un mode multi. Si vous avez des amis, vous pouvez monter un serveur et vous partager le monde, toujours selon les mêmes principes. Et là, l’émulation bat son plein !

Cependant, le mode multi est encore en développement: les joueurs sont invulnérables et les monstres n’apparaissent pas la nuit. Néanmoins, en solo comme en multi, le jeu est tout à fait fonctionnel.

Mais comment fait-il ça !

Plutôt que de travailler tout seul pendant des années pour finir son jeu, le créateur a décidé de le rendre disponible en version alpha (“première ébauche”) et de travailler à partir des avis de ses joueurs. Du coup, si vous achetez le jeu en version alpha, il ne vous en coûtera que 10 € au lieu des 20 de la future version Beta et surtout, vous aurez ainsi accès gratuitement à toutes les mises à jour du jeu, y compris quand le jeu passera en version Beta et au-delà.

Certes, les graphismes sont “moches”, mais c’est voulu ainsi pour donner une touche ancienne au jeu (ambiance jeux des années 80-90) et aussi parce que c’est plus facile à développer. Et la communauté a développé des outils pour le rendre plus “beau”.

Ce sont déjà plus de 500 000 personnes qui se sont porté acquéreurs de cette version alpha, générant un revenu de plus de 6 millions d’euros au créateur ! Du coup, il a maintenant fondé sa société et embauché du personnel pour poursuivre le développement.

La communauté de joueurs est très active et a créé un “Minepedia” sur le modèle de Wikipedia, un outil fort utile pour commencer sur de bonnes bases. Saurez-vous repousser les limites de votre créativité ?

Si vous voulez des exemples, allez sur Youtube et tapez le mot-clé "Minecraft". Impressionnant...

Le site officiel

Minepedia

Sur le même sujet