Hockey sur glace: La Division 2 entame les phases finales

Le hockey sur glace ne se résume pas seulement à l'élite ou à l'équipe de France. Les championnats inférieurs existent eux aussi.

Lorsqu’on parle hockey sur glace avec une personne lambda, on pense immédiatement équipe de France ou équipes nationales comme les USA le Canada, et pour les plus assidus la République Tchèque, la Suède, la Finlande, la Slovaquie, la Russie... Sans oublier le championnat nord américain le NHL.

De la Ligue Magnus à la Division 3

Quand on s’intéresse un peu plus à ce sport en France, la Ligue Magnus vient à l'esprit, avec ses grosses équipes, Angers, Rouen, Amiens, Morzine-Avoriaz ou encore Chamonix. Mais en regardant encore un peu plus bas, il reste trois divisions en-dessous des ténors. Notamment la Division 1, anti-chambre de l’élite avec une poule unique de 14 clubs qui va bientôt terminer son championnat, mais aussi la D2, avec 20 clubs qui sont séparés en deux poules de 10 équipes. Certaines d'entre elles sont les équipes réserves de La ligue Magnus. De nombreux jeunes de talents tentent de s'y montrer pour peut-être, un jour, se faire une place au soleil à plus haut niveau. Pour eux, le but est de prendre du temps de jeu et de la technique. À l’opposé, pour certains, c’est le championnat parfait pour terminer une carrière déjà bien remplie et se faire plaisir en continuant à patiner un peu moins rapidement que dans le haut niveau.

Il reste enfin la Division 3, qui est composée de 28 clubs. Dans cette dernière catégorie, on retrouve également les équipes réserves de certaines formations évoluant en D1 et D2 et, à de quelques rares exceptions, en Ligue Magnus.

La D2, un championnat qui a trouvé sa formule

Pendant plusieurs saisons, la fédération a tâtonné pour trouver la formule idéale pour ce championnat qui était loin de faire l’unanimité des présidents de clubs. Une année les poules étaient séparées en est-ouest, ce qui était un casse-tête pour le découpage avec les clubs Francilliens, la saison suivante, on procédait à une séparation entre le nord et le sud. Pour certaines équipes, le budget déplacement était trop important et inégal. Certains faisaient pratiquement 8 000 km alors que d’autres ne dépassaient pas les 4 500 km du fait de leur emplacement géographique. Depuis 2009-2010, la commission sportive a tranché en prenant le classement des équipes d’année en année pour panacher les groupes et faire un brassage géographique plus équitable.

Les play-offs ont bien débuté

Les phases finales ont débuté le 5 mars avec des huitièmes et se termineront le 23 avril avec le sacre du champion de France

Résultats des huitièmes de Finale

Aller le 5 mars 2011

Meudon - Dunkerque 2 : 4 - 4

Evry - La Roche sur Yon 1 : 4 - 3

Toulon Asnières 1 : 2 - 2

Champigny/Marne – Cholet : 1 - 9

Wasquehal - Nantes : 3 - 7

Rouen Amneville : 1 - 6

Clermont Ferrand - Lyon : 4 - 14

Viry Chatillon Annecy : 3 - 4

Retour le 12 mars 2011

Nantes - Wasquehal : 7 - 1

La Roche sur Yon - Evry : 3 - 4

Dunkerque - Meudon : 4 - 3

Cholet - Champigny/Marne : 16 - 3

Annecy - Viry Chatillon : 10 - 4

Asnières - Toulon : 2 - 3

Lyon - Clermont Ferrand : 15 - 4

Amneville - Rouen : 5 - 6

Quarts de Finale

Aller le 19 mars 2011 (chez le moins bien classé à l'issue de la Phase 1)

Amneville - Dunkerque : 4-2

Nantes - Annecy : 5-5

Toulon - Cholet 2-5

Evry - Lyon : 1-9

Retour le 26 mars 2011

Dunkerque - Amneville :

Cholet - Toulon :

Annecy - Nantes :

Lyon - Evry :

Demi-finales

Aller le : 2 avril 2011 (chez le moins bien classé à l'issue de la Phase 1)

Retour le 9 avril

Finale

Aller le : 16 avril 2011 (chez le moins bien classé à l'issue de la Phase 1)

Retour le : 23 avril, sacre du champion de France 2010-2011

Le champion et le vice-champion accèdent à la Division 1. Dans la mesure où l’une de ces 2 équipes ne serait pas en mesure d’accéder réglementairement à la Division 1, c’est la première ou les deux premières équipes en suivant dans le classement qui prendraient leur place, à condition que leur niveau financier le leur permette également.

Play-Down: à la recherche du maintien

Après une première phase pour la saison régulière qui s’est déroulée du 5 septembre 2010 au 26 février 2011, les huit premiers de chaque poule se sont retrouvés automatiquement en play-off et les deux derniers de cette même poule en play-down pour obtenir le maintien. Ces derniers effectuent un nouveau championnat à 4. Les deux premiers seront assurés d’obtenir le maintien tandis que les autres iront tout droit dans le purgatoire de la Division 3.

Samedi 5 mars

Orléans - Français Volants : 1 - 4

Val Vanoise - Chambéry : 7 - 1

Samedi 12 mars

Chambéry - Orléans : 4 – 3

Val Vanoise - Français Volants : 7 - 8

Samedi 19 Mars

Orléans - Val Vanoise : 7-11

Français Volants - Chambéry : 6-3

Classement après 3 journées

1. Français Volants : 6 pts

2. Val-Vanoise : 5 pts

3. Chmabéry : 2 pts

4. Orléans : 0 pt

Samedi 26 mars

Chambéry - Français Volants

Val Vanoise - Orléans

Samedi 2 avril

Chambéry - Val-Vanoise

Français-Volants - Orléans

Samedi 9 avril

Orléans - Chambéry

Français-Volants - Val-Vanoise

Pour suivre les matches en direct et info de la fédération: http://www.hockeyfrance.com

http://hockeyarchives.com, une bande de passionnés qui donne des infos sur les clubs français, mais aussi au niveau international. De nombreuses archives sont également disponibles.

http://www.hockeyhebdo.com. En dehors des nombreuses infos sur les différents championnats, vous pouvez retrouver des interviews de joueurs et des analyses sur les clubs.

Sur le même sujet