Rugby - 6 Nations: un XV de France conquérant face aux Gallois

Après une semaine agitée en coulisse, le XV de France a su faire face pour renouer avec la victoire face à une solide formation du Pays de Galles.
8

Après la défaite surprise quelques heures auparavant de l’Angleterre en Irlande, les Gallois avaient encore la possibilité de gagner le tournoi. La seule condition était de s’imposer au Stade de France avec 27 points d’écarts. Une mission qui semblait impossible mais avec un XV tricolore en plein doute lors de la mise en jeu, tout était possible.

Dès la 2e minute, les Français sont sanctionnés pour un hors-jeu de ligne. Le botteur James Hook ouvre le score en passant la pénalité de 25 mètres. 0-3, le ton est donné, les visiteurs ne sont pas venus faire du tourisme à Paris. Pris à froid, les Bleus remettent les pendules à l’heure quatre minutes plus tard. Les Irlandais se mettent à la faute sur un ruck et Morgan Parra passe la pénalité de 25 mètres.

Le jeu est vif, les Gallois poursuivent leur forcing avec un pack puissant pour mettre à mal la défense française, mais sur une faute du 3e ligne gallois Dan Lydiate, l’arbitre sanctionne et Morgan Parra passe sa deuxième pénalité de la soirée.

Lionel Nallet, l’homme de la situation

Cette fois, les hommes de Marc Lièvremont sont devant au tableau d’affichage et vont conserver cette avance jusqu’au bout de la rencontre. À la 38e: Lionel Nallet récupère un ballon que les Gallois ont laissé sortir d’un ruck et file tout droit sur 25 mètres pour aplatir avec trois Gallois sur le dos. Le XV de France rejoint les vestiaires avec une avance logique de 8 points (11-3).

Après les citrons, James Hook relance les «Rouges et blancs» avec une pénalité (43e), mais dans la minute suivante Nallet double la mise: profitant d’un ballon contré par Julien Pierre, il va déposer le cuir en terre promise pour la 2e fois. Cette fois, Morgan Parra transforme et l’écart se creuse sérieusement 18-6.

Les Gallois tentent d’avancer, mais la défense française reste solide mais commet une faute (48e). Hook passe le ballon entre les poteaux pour la 3e fois.

Mais les Bleus ne s’en laissent pas compter et repartent à la charge. Les Gallois se remettent à la faute. Morgan Parra passe la pénalité de plus de 35 mètres à gauche (21-9, 51e). Avant l’heure de jeu le botteur gallois écope quant à lui d’un carton jaune pour un placage dangereux. Réduits à 14 devant la furia des locaux, les Gallois prennent l’eau. Vincent Clerc en profite pour aller à l’essai, servi par un petit coup de pied par-dessus bien dosé de François Trinh-Duc. Morgan Parra passe la transformation face aux poteaux. À 28-9, la 3e victoire de ce tournoi est acquise pour le XV tricolore, alors que dans les tribunes, les supporters chantent La Marseillaise pour accompagner ce beau succès.

Fiche technique

À Saint-Denis (Stade de France): France bat pays de Galles 28 à 9 (mi-temps: 11-3)

Spectateurs: 80 000 environ

Arbitre: Craig Joubert (RSA)

Les points

France : 3 essais Nallet (38e, 44e), Clerc (59e), 2 transformations Parra (44e, 59e), 3 pénalités Parra (7e, 25e, 51e)

Pays de Galles : 3 pénalités Hook (2e, 43e, 48e)

Exclusion temporaire:

Pays de Galles: Hook (57e, plaquage dangereux)

Les équipes

France : Médard - Clerc (Huget 76e), Marty, Traille (Estebanez 70e), Palisson - (o) Trinh-Duc, (m) Parra (J. Tomas 74e) - Bonnaire, Harinordoquy (Lapandry 7e2), Dusautoir (cap.) - Nallet, Pierre (Papé 67e) - Mas (Ducalcon 67e), Servat (Guirado 71e), Domingo (Mas 78e)

Pays de Galles : Byrne - Halfpenny, Roberts, J. Davies, North - (o) Hook S. (Jones 67e), (m) Phillips (Peel 67e) - Warburton (Thomas 16e, McCusker 71e), R. Jones, Lydiate - A.W. Jones, B. Davies - A. Jones (Yapp 53e), Rees (cap.) (Hibbard 67e), James.

Déclarations :

Marc Lièvremont (entraîneur du XV de France) : «Je ne sais pas où on ira mais je crois qu’il faut savoir apprécier cette révolte d’un groupe d’hommes et je crois qu’il y a eu beaucoup de choses qui se sont dites cette semaine - je ne parle pas des choses à l’extérieur mais à l’intérieur du groupe - et ces choses se sont appliquées sur le terrain. C’est une belle soirée pour moi.»

Thierry Dusautoir (capitaine du XV de France) : «Je suis content pour l’équipe, pour Marc (Lièvremont) et pour le staff aussi, pour l’ensemble de l’encadrement. Ça a été une semaine très compliquée mais une semaine qu’on avait méritée en perdant comme ça en Italie. On a su rebondir en faisant, je pense, un bon match de rugby.»

Julien Bonnaire (troisième ligne du XV de France): «On avait envie de bien finir. On s’était dit pas mal de choses dans la semaine et on les a retrouvées sur le terrain, on peut être satisfait de ça. On avait pas mal de pression, on a su régler le tir, les faire reculer. C’est satisfaisant dans ce contexte. L’ensemble de l’équipe a été présente sur les bases de ce sport. Le bilan du Tournoi est mitigé, mais il faut que ça nous serve.»

David Marty (centre du XV de France): «On est très contents d’avoir réagi. On l’avait dit, maintenant on l’a fait. Le public nous a encouragés du début à la fin et ça nous a fait beaucoup de bien dans les moments compliqués. »

Imanol Harinordoquy (troisième ligne du XV de France): «Ça fait plaisir de retrouver des couleurs. On a retrouvé le plaisir, la fierté de porter ce maillot. Ça doit rester un plaisir et pas un fardeau comme ça a pu l’être cette dernière semaine. On est fier de notre résultat. Quand on voit qu’avec deux défaites, on termine deuxième du Tournoi, on se dit que sans ce faux-pas en Italie, on aurait même pu gagner. C’est comme ça, c’est le sport, ça fait partie de notre parcours.»

Morgan Parra (demi de mêlée du XV de France): «C’était très important de se rassurer, de mettre l’envie, l’agressivité. On voit que quand on avance, les ballons sortent plus vite. Après, il y a les regrets de ce faux pas en Italie qui fait tache dans ce tournoi. On a su rester solidaire, le groupe se lie dans ces moments difficiles.»

Contrôle antidopage

Le XV de France ne déplorait pas de joueur blessé dans ses rangs après la victoire (28-9) contre le Pays de Galles samedi au Stade de France en clôture du Tournoi des 6 Nations, a-t-on appris auprès de l'encadrement français.

Le 3e ligne Imanol Harninordoquy et le pilier Thomas Domingo ont quant à eux passé un contrôle antidopage à l'issue de la rencontre, a-t-on précisé de même source.

Résultats complets du tournoi 2011

Samedi dernière journée:

Écosse - Italie 21 - 8

Irlande - Angleterre 24 - 8

France - Pays de Galles 28 - 9

Déjà joués :

Pays de Galles - Angleterre 19 - 26

Italie - Irlande 11 - 13

France - Écosse 34 - 21

Angleterre - Italie 59 - 13

Écosse - Pays de Galles 6 - 24

Irlande - France 22 - 25

Italie - Pays de Galles 16 - 24

Angleterre - France 17 - 9

Écosse - Irlande 18 - 21

Italie - France 22 - 21

Pays de Galles - Irlande 19 - 13

Angleterre - Écosse 22 - 16

Classement

Classement final: Pts J G N P pp pc dif

1. Angleterre 8 5 4 0 1 132 81 51

2. France 6 5 3 0 2 117 91 26

3. Irlande 6 5 3 0 2 93 81 12

4. Pays de Galles 6 5 3 0 2 95 89 6

5. Écosse 2 5 1 0 4 82 109 -27

6. Italie 2 5 1 0 4 70 138 -68

Fiche d'identité du vainqueur du tournoi 2011 :

ANGLETERRE

Entraîneur: Martin Johnson (depuis avril 2008)

Capitaine: Mike Tindall, puis Nick Easter

Palmarès: 36 victoires

12 Grands Chelems (1913, 1914, 1921, 1923, 1924, 1928, 1957, 1980, 1991, 1992, 1995 et 2003)

Tournoi-2011: 1er (4 victoires, 1 défaite)

Le parcours de l'Angleterre en 2011:

04 février à Cardiff: Angleterre bat Pays de Galles 26 à 19

12 février à Twickenham: Angleterre bat Italie 59 à 13

26 février à Twickenham: Angleterre bat France 17 à 9

13 mars à Twickenham: Angleterre bat Ecosse 22 à 16

19 mars à Dublin: Irlande bat Angleterre 24 à 8

Sur le même sujet